Split, du charme et du dynamisme đŸ‡­đŸ‡·

31 août 2012

Moment précieux ce matin en voyant Split au lever du soleil

Lever encore plus tĂŽt ce matin, il est 6h30; sans rĂ©veiller Nath, je dĂ©cide de monter sur le pont, 11Ăšme Ă©tage; peu de monde bien sur Ă  cette heure matinale, c’est justement ce qui rend ce moment rare encore plus prĂ©cieux et plus intĂ©ressant. C’est aussi l’heure de lever du soleil, j’en profite pour faire quelques photos qui seront rĂ©ussies j’espĂšre
c’est aussi pratiquement l’heure d’arrivĂ©e dans le port de Split qu’on commence Ă  apercevoir au loin.

IMG_4154

Accostage Ă  quelques minutes du centre-ville

Je m’installe Ă  une petite table, avec un cafĂ©, un jus d’orange pressĂ© pour bien commencer la journĂ©e et apprĂ©cier l’arrivĂ©e. PremiĂšre impression trĂšs sympa, la ville a l’air plutĂŽt Ă©tendue, les façades qui donnent sur la mer trĂšs belles. On distingue nettement la partie ancienne de la ville (qui fut tout de mĂȘme fondĂ©e en 395 avant J-C sous l’empire romain), oĂč trĂŽne le Campanile. Une fois encore, l’accostage se fait tout prĂšs du centre-ville, seulement quelques minutes Ă  pied, le Costa Classica, une fois de plus ne passe pas inaperçu dans la population locale. Split, tout comme Kotor ou Dubrovnik sont des villes Ă  dimension humaine, ou apparemment il fait bon vivre, le climat est trĂšs agrĂ©able et on se dĂ©place principalement Ă  pied dans toutes les parties de la ville.

IMG_4161

Influence vénitienne à Split

IdĂ©al pour les ballades et dĂ©couvrir petit Ă  petit les richesses de la ville. Le plan qu’on nous a remis sur le bateau est plutĂŽt succinct , il va falloir Ă  nouveau , mais on aime ça, se dĂ©brouiller seul!! La vieille ville, qui est une espĂšce de carrĂ©, thĂ©oriquement entourĂ©e de remparts (plus maintenant sur tout le pourtour), n’est pas trĂšs grande; au centre se trouve le campanile, un peu comme Ă  Venise, Ă  cotĂ© duquel se trouve la CathĂ©drale, la Crypte dessous et le baptistaire Ă  cotĂ©. Split a Ă©tĂ© construit au temps des romains (et s’appelait Spalatum) puis a Ă©tĂ© longtemps sous influence vĂ©nitienne, et mĂȘme si aujourd’hui les croates ont repris leur ville, l’architecture des bĂątiments et de la ville rappelle les Ă©poques italiennes.

IMG_4175

Les croates, un peuple adorable

Petites rues pavĂ©es, trĂšs belles maisons en pierre, pas de bĂ©ton, pas de constructions neuves, que de l’authentique, de l’ancien, autant vous dire que ça nous plait Ă©normĂ©ment. Beaucoup de restaurants et de marchĂ©s Ă©galement dont un qui nous a particuliĂšrement marquĂ©, le marchĂ© aux poissons et produits de la mer. Les croates sont de plus trĂšs gentils et courtois; dans la rue, on ne vous accoste pas, on ne cherche pas Ă  vous vendre quelque chose; relativement habituĂ©s aux pays du sud, quelle surprise de constater qu’en Croatie, au Montenegro, on est peu sollicitĂ©, ce qui nous va trĂšs bien. Peut ĂȘtre du fait de la mentalitĂ© slave, plus rĂ©servĂ©e. Vers 13h, sans vraiment chercher, nous sommes tombĂ©s sur un petit resto bien sympa,terrasse Ă  l’arriĂšre de l’Ă©tablissement; on avait envie de gouter des spĂ©cialitĂ©s croates, Ă  priori, plutĂŽt des produits de la mer. j’ai essayĂ© la pieuvre en salade, et Nath la totale avec en +, maquereaux, crevettes, poulpes
etc. trĂšs bon, trĂšs rafraichissant.

IMG_4182

Fin de la croisiĂšre dans la vieille-ville de Split

La dĂ©couverte de la vieille ville s’est prolongĂ©e l’aprĂšs-midi, la partie plus rĂ©cente garde malgrĂ© tout Ă©normĂ©ment de charme. Il fallait Ă©galement se dĂ©barrasser des quelques Kunas (la monnaie croate), qui restaient dans les poches, avant l’embarquement sur le bateau prĂ©vu Ă  16h30, et un dĂ©part Ă  17h00. Une fois Ă  bord, on a encore profitĂ© une derniĂšre fois du jaccuzzi en plein air, Ă  l’arriĂšre du bateau avec une vue superbe sur Split
le bonheur total. Ce soir, il faut prĂ©parer le dĂ©part, les bagages, accomplir certaines formalitĂ©s avant de quitter le navire
bref, que des choses qu’on n’a pas vraiment envie de faire.

IMG_4230

C’est notre derniĂšre nuit sur le bateau, on est certes un peu triste mais aussi heureux d’avoir passĂ© une semaine exceptionnelle, d’avoir dĂ©couvert des villes fantastiques, la mĂ©tĂ©o Ă©tait parfaite, le personnel de bord (philippins, indonĂ©siens, indiens, pĂ©ruviens, brĂ©siliens..etc) d’une gentillesse incroyable, les spectacles le soir d’une trĂšs grande qualitĂ©. Il y a de fortes chances qu’on recommence l’expĂ©rience, peut ĂȘtre sur un autre bateau, vers d’autres destinations
et si quelqu’un veut nous accompagner?

Demain destination Bergame en train, pour finir les vacances et nous laisser un peu de sursis avant de reprendre le boulot.

A +

Denis

Laisser un commentaire