Salers, le Cantal qu’on aime…19 et 20 janvier 2013

Salers, le Cantal qu’on aime…19 et 20 janvier 2013

20 janvier 2013 0 Par Denis

Salers 2013

A l’occasion de mon anniversaire (le 2O janvier), notre destination a été le Cantal, un département voisin du notre, et plus particulièrement les deux villages classés au titre des « plus beaux villages de France », Salers et Tournemire situés dans le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne, Samedi 19 janvier, 14 heures, départ de La Tour d’Auvergne, on craignait que la neige ne nous empêche de circuler, finalement la température relativement clémente( +5°) nous permettra de voyager sur des routes sèches…ou presque.

IMG_4990

Première étape, Mauriac dans ce département du Cantal, lieu de notre séjour ce week-end. La route passe par Lanobre puis une petite incursion en Corrèze en passant à Bort-les-Orgues. La route est tranquille, on ne double personne, on croise peu de voitures, c’est la basse-saison en Auvergne, il y a peu de touristes en janvier dans cette région…tant mieux, on cherche avant tout à passer un WE tranquille, je crois qu’on va être servi. Après une halte à Mauriac, charmante petite ville mais un peu tristounette en hiver, la route se poursuit vers Salers, notre destination phare du séjour. Au loin se voient les sommets du Cantal, le Puy Mary et le Plomb du Cantal, peu enneigés. L’impression qui domine tout au long du trajet est l’isolement, la desertification, quelques maisons par ci par là, des murs de pierre d’un autre temps, quelques fermes seules au milieu de la nature.

IMG_5012

Après Anglards de Salers et Tougouze, nous arrivons à Salers, tout suite ce qui frappe est l’aspect extrêmement ancien et formidablement bien conservé du village. Beaucoup de maisons datent tout de même du 16ème siècle, les toits sont en lauze, les escaliers sont extérieurs et sont bâtis dans des tours qui donnent aux maisons un aspect féodal

Les habitants de Salers sont appelés les…Sagraniers et est situé à l’extrémité ouest du complexe volcanique du Cantal, au bord d’un plateau d’une altitude de 900 m environ. Au coeur de la ville se trouve un château situé sur une butte basaltique dominant la vallée de la Maronne. La ville est loin des grandes voies de communications. Ce relatif isolement et son climat hivernal rude n’ont pas favorisé son expansion, et elle a ainsi pu garder une taille modeste.

IMG_5011

  • Salers est aujourd’hui gratifiée du label des plus beaux villages de France, décerné par une association indépendante visant à promouvoir les atouts touristiques de petites communes françaises riches d’un patrimoine de qualité.
  • Salers est également célèbre grâce à une race de vaches : les salers, robustes et rustiques, d’une couleur rouge acajou caractéristique, avec de fines cornes de couleur claire en forme de lyre. La sélection de cette race a été lancée par Ernest Tyssandier d’Escous dont le buste se dresse sur la place principale de la cité médiévale.
  • Il existe aussi un fromage qui porte le nom de salers : c’est la version labellisée du fromage cantal ; en effet, le Salers répond à des normes plus exigeantes en ce qui concerne l’origine du lait et les méthodes d’affinage.

L’hiver, le vent, le peu de monde dans les rues, les rues étroites, peu de commerces et bars ouverts donnent par contre au village une image plus triste que la réalité. Nous sommes presque seuls à nous promener dans ce village qui doit grouiller de monde en été. Nous avons l’impression d’avoir un peu voyagé dans le temps, les maisons sont admirablement bien conservées, elles sont toutes multi-centenaires, très rapprochées également les unes des autres. En hiver, le climat difficile, (et nous pouvons le constater aujourd’hui), explique largement cette façon de construire qui permettait notemment de se proteger du vent glacial .

IMG_5003

Nous sommes environ à 900m d’altitude, tout près des sommets avoisiants qui, lorsqu’ils sont enneigés envoient directement leur air glacial sur le village. Salers mérite en tout cas largement son classement parmi les « plus beaux villages de France » les maisons sont belles, authentiques, anciennes. En parcourant le village, une certaine harmonie règne dans l’architecture, les pierres volcaniques sont magnifiques et on a l’impression que rien n’a changé depuis des siècles. Les maisons sont pour la plupart à tourelles ..Les toits gris en lauze et ardoise sont tous bien entretenus, les portes toutes très belles. Se ballader dans Salers nous a transporté dans l’histoire quelques heures…un voyage aux sources de l’Auvergne

IMG_5024les photos de Salers