Bairro Alto et Alfama, 2 quartiers à ne pas manquer…8 mars 2013

Bairro Alto et Alfama, 2 quartiers à ne pas manquer…8 mars 2013

8 mars 2013 0 Par Denis

Arrivée dans la capitale portugaise

Après un vol direct très matinal sans histoire depuis Lyon, sous les nuages malheureusement, l’arrivée s’effectue avec une heure d’avance à Lisbonne, merci le décalage horaire. Notre « Lisboa Card » en poche ,  le métro est le meilleur moyen pour rejoindre notre hôtel. Le décor est planté, tous les murs des stations sont recouverts » d’Azulejos » modernes, ces carreaux de faïence colorés ramenés par les Maures en péninsule Ibérique  et utilisés depuis le 15ème siècle au Portugal pour recouvrir les murs des maisons.

IMG_5064

Aujourd’hui ils sont encore fabriqués pour décorer les bâtiments publics. Azulejos vient de l’arabe « azulay » qui désigne un morceau de terre cuite et lisse et qui a ensuite donné le mot espagnol et portugais azul (bleu) qui est la couleur originelle des premiers carreaux. L’hôtel est situé sur les « Champs Elysées » lisboètes. Premier objectif: le tramway 28, le plus fameux des « eléctricos ». Ils sont l’âme et la particularité de la ville, tantôt jaunes, parfois rouges, et à présent supports publicitaires, c’est dire s’ils ont su s’adapter au monde moderne. C’est une expérience unique, un voyage à bord d’un engin d’un autre temps, qui parfois frôle les maisons, les voitures mal garées, circulant dans les quartiers populaires du Bairro Alto ou de l’Alfama, hors d’âge, eux aussi.

IMG_5071

Le fameux tramway 28

Le confort spartiate et le bringuebalement incessant et bruyant lorsque l’engin part à l’assaut des 7 collines lisboètes contraste avec le silence absolu lorsqu’il est à l’arrêt. Le terminus de la ligne 28 nous emmène au coeur du Bairro Alto: le parlement et la résidence du premier ministre y sont installés, c’est surtout le quartier branché de la ville. Boutiques de créateurs et galeries d’art le jour, boites à fado bars & restaurants où l’on refait le monde la nuit. Nous nous sommes d’ailleurs posés dans un de ces lieux pour grignoter un morceau, non pas à midi (la cuisine n’est pas encore ouverte!) mais à 14h où il n’y avait plus une table de libre: il ne faut pas oublier que Lisboa se situe dans le sud de l’Europe..! En dessert, « o meilhor bolo de chocolaté do mundo », c’est le nom que son créateur lui a donné bien « modestement » et qu’il exporte déjà jusqu’à Sydney! Il s’agit d’un millefeuilles de meringue chocolatée et de mousse au chocolat. En temps qu’amatrice du genre, je réserve mon opinion…

IMG_5092

On reprend le 28, direction l’Alfama, le Lisbonne originel. Un enchevêtrement de ruelles tortueuses que bordent des maisons aux balcons en fer forgé couvertes d’azulejos, souvent en piteux état. Malgré tout, il est plein de charme, on ne sait jamais ce que l’on va trouver au détour d’une rue: la Cathédrale de la Sé, le Miradouro de Santa Luzia où la vue sur la Mer de Paille et le Tage est somptueuse, ou encore quand on grimpe tout en haut, le Castelo Saõ Jorge. C’est la forteresse moyenâgeuse qui protégeait alors la ville, et d’où le panorama à 360° sur Lisbonne est imprenable.

IMG_5193

Rassurez vous, on l’ a bien pris!! Après cette journée bien remplie, et tous ces kilomètres, nous avons plus que mérité le plus moelleux des lits…à demain.

Nathalie

Photos du Bairro Alto     Photos d’Alfama