10 (bonnes) raisons de venir à Lisbonne…selon nous!

10 (bonnes) raisons de venir à Lisbonne…selon nous!

14 mars 2013 0 Par Denis

Si comme nous, vous avez juste 3 jours pour visiter Lisbonne, alors ne manquez pas les quelques lignes qui vont suivre. La liste suivante n’est pas exhaustive mais est relativement représentative de ce qu’il faut voir et faire lorsque l’on n’a pas beaucoup de temps pour visiter une capitale européennepleine de charme et riche de beaucoup de monuments extraordinaires et de surcroit au bord de l’Atlantique.

img_5430

B

 

Alfama: un quartier à ne pas manquer quand on visite Lisbonne, on y arrive par l’éléctricos mais on s’équipe de bonnes chaussures pour escalader et descendre les nombreux dénivelés des vieilles rues pavées qui laissent passer en leur milieu un tramway encore plus vieux.
Le 28 se  fraye alors un passage en faisant sonner une petite cloche pour écarter les imprudents et les distraits. Au hasard des ruelles on tombe sur le Château de Sao Jorge, le mirador de Santa Luzia ou l’Eglise de Sao Vicente, tout en admirant de superbes vues sur la mer et le reste de la ville.

La Tour de Belem: située au bord du Tage, la Tour, à l’origine, commémorait les expéditions de Vasco de Gama, découvreur notamment de l’Inde. Edifiée en 1515, elle témoigne de la grande époque portugaise et signe du destin, a été epargnée par le tremblement de terre  de 1755, qui l’a tout de même déplacée sur les rives du fleuve suite au raz-de-marée qui s’en suivit. Son architecture très diversifiée donne malgré tout une impression de grande pureté et d’harmonie. Elle vous donnera envie de rester pour l’admirer et la contempler; normal qu’elle soit considérée aujourd’hui comme le symbole de Lisbonne. Par extension, le quartier de Belem est très agréable, moderne, l’activité des docks a été modifiée et aujourd’hui, on trouve plutôt des pubs, des bars, une activité nocturne plus jeune, plus branchée. Profitez-en également pour admirer, en passant avec le tram, le pont du 25 avril qui est le plus long pont d’Europe (2300m).

Le Tramway 28: La ligne 28 est certainement celle qui revêt le plus de charme dans la ville. A son bord, on parcourt les rues pentues,sinueuses et étroites tout en visitant les nombreux monuments des différents quartiers populaires de Lisbonne. La « Lisboa Card »  nous a permis d’utiliser « l’éléctricos » autant de fois qu’on a voulu et croyez-moi, on ne s’en est pas privé. L’expérience que vous allez vivre à bord d’un engin bruyant et bringuebalant d’un autre temps, vous laissera surement un souvenir impérissable, surtout quand le conducteur chevronné frôlera les murs des vieux quartiers et les voitures mal garées au milieu des ruelles pavées et escarpées. Impossible de venir à Lisbonne sans connaître le frisson du Tramway 28…

Padraõ dos Escobrimentos: le monument des découvertes, destiné à rappeler les grands personnages qui ont contribué à faire la découverte de nouvelles terres de la Couronne portugaise, d’une hauteur de 52m, ressemble à un navire au bord du Tage. Henri le Navigateur se tient sur la proue face au Pont du 25 avril et au Cristo Rei, deux autres grands monuments de Lisbonne.Les portugais sont fiers de leurs découvreurs et nous les envions un peu…

La pasteïs de Nata: dans la rubrique gastronomie portugaise, si l’on évoque régulièrement les 365 recettes à base de morue, il ne faut pas oublier les natas, pâtisseries en forme de rondelles que l’on comparerait un peu à un flanc mais avec une consistance plus ferme. Une fois que vous y avez goutté, vous ne pouvez plus vous en passer, tellement c’est bon. Nous avons vu à Belem une scène incroyable où des dizaines de personnes faisaient la queue devant une pâtisserie (Pastéis de l’Antiga Confeitaria de Belém) réputée et célèbre pour ses pasteïs de nata. Nous n’avons pas eu le courage de patienter pour nous procurer le graal, essayez, vous aurez peut-être plus de chance que nous.

Monastere des Jeronimos: Ce monument a été classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO,  Monasteiro dos Jeronimos en portugais représente une des merveilles architecturales de Lisbonne . Vous le trouverez dans le quartier de Belem, c’est-à-dire au niveau de l’ancien port de Lisbonne. Au même titre que la Tour de Belem, toute proche, ce monastère constitue un fidèle témoin de l’opulence du Portugal à l’époque des grandes Découvertes. Son existence est étroitement liée à la découverte de l’Inde par Vasco de Gama en 1495 et le commerce des épices indiennes qui s’en est suivi. Le cloître à deux étages, d’une grande pureté et récemment rénové vous enchantera surtout quand le soleil (et c’était notre cas) donne à la pierre une couleur chaude et dorée.

Museu national dos coches: dans ce musée, vous voyagerez dans le passé; une superbe collection de carrosses en tous genres vous surprendra tant la décoration, la richesse des sculptures digne des plus grands monarques est impressionnante. Il paraît que la collection est la plus riche du monde et rivalise avec celles de Versailles et Madrid. Ce musée constituera une parenthèse récréative dans votre séjour lisboète, de plus le musée est situé à proximité de la Tour de Belem et du Monastère des Jeronimos, allez-y, vous ne le regretterez pas.

Azulejos: d’origine mauresque, les azulejos ont été introduits en Espagne et au Portugal au 15ème siècle. Ces carreaux de faïence, représentant des figures géométriques ou figuratives sont destinés à recouvrir les façades des maisons ainsi que les établissements publics. Aujourd’hui encore, vous en trouverez des très beaux dans le métro de Lisbonne ainsi que dans le musée des Azulejos.

Palacio da Pena: quand on vient à Lisbonne, il faut également aller à Sintra situé à 30 km à l’ouest du centre où se trouvent de magnifiques châteaux tous plus incroyables les uns que les autres. Parmi ceux ci se trouve l’extravagant Palace da Pena, niché au coeur de la Serra de Sintra. Celui-ci est digne d’un château de Walt Disney, coloré, aux formes rondes et éclectiques. L’intérieur n’est pas en reste avec ses nombreuses pièces décorées selon l’art oriental et l’influence arabe renforçe l’aspect romantique et diversifié du Palacio. Pendant que vous êtes à Sintra, profitez en également pour visiter le château moyenâgeux des Maures

Bairro Alto: le quartier haut en portugais, est un quartier populaire de Lisbonne composé surtout de rues pavées, de maisons vétustes et de petites boutiques. Construit à la fin du 16ème  suivant un plan plus ou moins octogonal, le Bairro Alto est un des quartiers les plus pittoresques de la ville. Avec d’innombrables bars, restaurants, maisons de fado, il est la zone la plus connue de la nuit lisboète depuis les années 1980, et est à présent très prisé comme lieu d’habitation par une population jeune. On a adoré s’y balader, arpenter les rues et ruelles typiques, pleines de charme mais parfois abimées par la « maladie » de Lisbonne et du Portugal…les tags, de temps en temps esthétiques mais souvent immondes…à bon entendeur!!!