10 raisons de visiter Folegandros đŸ‡ŹđŸ‡·

1) Une destination originale

On ne peut pas dire que Folegandros soit la destination la plus connue des Cyclades et encore moins de GrĂšce. Quand on Ă©voque la rĂ©gion, on pense davantage Ă  Mykonos ou Santorin, qui aujourd’hui sont des lieux prisĂ©s par des hordes de touristes, arrivant par charters entiers et se dĂ©versant ensuite dans les hĂŽtels nouvellement construits par des promoteurs avides.

IMG_6149Folegandros ne deviendra jamais ainsi, la topographie de l’Ăźle ne permettant pas d’y construire autre chose que ce qui existe dĂ©jĂ . De plus, le fait qu’il n’existe pas d’aĂ©roport et qu’il n’y en aura certainement jamais, permet de contribuer Ă  prĂ©server l’originalitĂ© de cette destination.

2) La beautĂ© de l’Ăźle

IMG_6087

Allez voir les photos (http://nathaliedenis-autourdumonde.com/2013/05/07/les-photos-de-folegandros-2013/), vous constaterez par vous mĂȘme Ă  quel point cette Ăźle est belle. Les images se passent de commentaires…

3) Une mĂ©tĂ©o trĂšs agrĂ©able toute l’annĂ©e.

IMG_6045

Nous y sommes allĂ©s au mois de mai, pĂ©riode idĂ©ale pour visiter cette partie de l’Europe. Il faisait magnifiquement beau, chaud et le ciel Ă©tait d’un bleu superbe. Les habitants de l’Ăźle nous ont confirmĂ© que c’Ă©tait tout le temps ainsi et que l’hiver avait Ă©tĂ© Ă©galement particuliĂšrement doux au point de vivre toute l’annĂ©e en t-shirt. A la fin de notre saison hivernale difficile, il Ă©tait particuliĂšrement agrĂ©able de se retrouver dans ces conditions mĂ©tĂ©os extraordinaires.

4) Loin de tout

IMG_6002

Pour aller Ă  Folegandros, depuis la France, il faut bien entendu prendre un vol pour AthĂšnes; ensuite se diriger vers le PirĂ©e, le port de la capitale hellĂšne et de lĂ , trouver un bateau qui vous amĂšnera sur l’Ăźle situĂ©e Ă  environ 180 km. Plusieurs compagnies de ferry assurent la traversĂ©e, parfois avec des escales sur d’autres Ăźles situĂ©es aux alentours, comme Milos. Le port de Karavostasi qui est le seul et unique point d’entrĂ©e de Folegandros n’est pas trĂšs grand et ne permet pas d’accueillir de trĂšs gros navires ce qui limite le nombre de passagers. La rudesse de la gĂ©ographie insulaire volcanique et le manque d’espace n’a pas permis et ne permettra certainement jamais d’accueillir un aĂ©roport permettant des liaisons directes avec AthĂšnes. Cet relatif isolement gĂ©ographique vous donnera l’impression d’ĂȘtre isolĂ© et loin de tout ce qui est extrĂȘmement agrĂ©able lorsque l’on recherche un endroit tranquille et prĂ©servĂ©.

5) Douceur  de vivre

IMG_6055

Lorsque l’on se promĂšne dans les quelques villages de l’Ăźle, on a l’impression que le temps n’a pas la mĂȘme dimension. Ici, les habitants prennent le temps de vivre, et mĂšnent une existence nonchalante loin du stress et de l’agitation citadine occidentale. Comme du temps de nos grands-parents, les insulaires s’arrĂȘtent pour discuter avec leurs voisins, les commerçants et mĂȘme des inconnus. La vie est plus douce, plus paisible, personne ici ne court et ne s’agite et c’est un vĂ©ritable bonheur et un plaisir de ressentir cette « zĂ©nitude » le temps d’un sĂ©jour toujours trop court…

6) La gentillesse des habitants

IMG_6227

A l’inverse des endroits touristiques habituels, nous n’avons jamais eu l’impression ici, d’ĂȘtre pris pour des touristes mais plutĂŽt comme des privilĂ©giĂ©s. L’impression ressentie Ă©tait plutĂŽt de la fiertĂ© de la part des rĂ©sidents de nous accueillir sur leur Ăźle isolĂ©e et de ce fait, essayaient de tout faire pour nous permettre de vivre le sĂ©jour le plus agrĂ©able possible , sans jamais chercher Ă  nous vendre quelque chose ou nous inciter Ă  consommer ou dĂ©penser ce que nous ne dĂ©sirions pas. Nous avons fait de belles rencontres pleines de gentillesse et de simplicitĂ©, ce qui nous change du tourisme habituel qui nous a souvent donnĂ© l’impression d’ĂȘtre pris pour des porte-feuilles Ă  pattes.

7) L’ authenticitĂ© des Cyclades

IMG_6152

Quand on imagine les Cyclades, on voit des petites maisons blanches, des chapelles aux toits bleus, des petits villages avec des placettes adorables oĂč il fait bon se dĂ©tendre et apprĂ©cier une spĂ©cialitĂ© grecque accompagnĂ©e d’un verre d’Ouzo. Folegandros a gardĂ© cette authenticitĂ©, et les habitants font tout pour prĂ©server le cachet de leur cadre de vie. Leur refus de se compromettre dans la modernitĂ© a permis Ă  cette magnifique Ăźle de conserver cette beautĂ© naturelle qui fait et fera toujours son charme.

9) Les amateurs de randonnées

IMG_6224

L’Ăźle n’est pas trĂšs grande, environ 32 km2, Ă  peine 14 km de long et au plus Ă©troit, Ă  peine 1 km de large; Une seule route principale bitumĂ©e traverse l’Ăźle du nord au sud, et en dehors de cette route, seuls existent des chemins caillouteux qui permettent d’accĂ©der aux rivages et aux diffĂ©rentes plages de l’Ăźle. Ces sentiers donnent l’occasion d’effectuer de superbes randonnĂ©es, toujours avec une vue sur la mer EgĂ©e, et dans un dĂ©cor paradisiaque. Amateurs de marche, Folegandros sera votre havre de paix et de beautĂ©…

9) Les plages sont isolées

IMG_6155

Folegandros est une Ăźle volcanique aux falaises abruptes et au relief tourmentĂ©. Les plages sont de ce fait extrĂȘmement inaccessibles. Les seuls moyens d’y accĂ©der sont la marche ou les caĂŻques, sortes de petits bateaux typiques de l’Ăźle qui partent du port de Karavostasi et qui rejoignent ces plages oĂč bien sur, peu de baigneurs se retrouvent.  Nous avons eu la chance d’accĂ©der Ă  l’une d’entre elles grĂące Ă  notre scooter qui a bien souffert sur les sentiers escarpĂ©s et pentus; on a bien cru qu’on n’y arriverait jamais. Quel bonheur alors de se retrouver au bout du monde, dans une petite crique, face Ă  une mer d’un bleu turquoise qui n’a rien Ă  envier avec les plages du pacifique.

10) La vie est peu chĂšre

Sous le panneau, notre chambreSous le panneau, notre chambre

Heureusement, il reste encore dans ce bas-monde des endroits bon marchĂ©, pas encore corrompus par le tourisme de masse. Visiter, se rĂ©galer et sĂ©journer Ă  Folegandros restent encore accessibles aux petites bourses. Songez par exemple que la nuit passĂ©e dans notre superbe hĂŽtel ne nous a coutĂ© que…40€. Les petites Ăźles des Cyclades, soeurs de Folegandros, telles Kimolos, Serinos ou Siphnos sont encore des lieux de vacances superbes pour pas cher… mais dĂ©pechez vous!!!

toutes les photos de Folegandros

Laisser un commentaire