2013, Terre-Neuve

Fogo Island…pour les amateurs de nature et d’isolement 🇨🇦

2 septembre 2013

une chance incroyable d’ĂŞtre sur cette Ă®le

Après avoir fait une escale Ă  Change Island, nous sommes arrivĂ©s Ă  Fogo Island, au nord-est de Terre-Neuve sous la pluie, le froid et le vent, on se serait cru en Antarctique ou en Patagonie. La première impression n’Ă©tait donc pas Ă©vidente, presque dĂ©cevante. On se demandait ce qu’on allait bien pouvoir faire et voir sur cette petite Ă®le du Nord-est de Terre-Neuve si les conditions mĂ©tĂ©os ne s’amĂ©lioraient pas.

Capture d’écran 2014-01-18 à 19.59.17

Heureusement, après un super accueil de la part de Nadine au Quintal House Heritage Guest et une nuit reposante, les conditions s’Ă©taient amĂ©liorĂ©es, il faisait presque beau mĂŞme si les nuages Ă©taient toujours prĂ©sents. Je pense que dans cette rĂ©gion, dĂ©but septembre, il ne faut pas s’attendre Ă  un climat plus clĂ©ment, cela fait partie du dĂ©cor et nous l’acceptons volontiers.

IMG_7296

Un super Trail Ă  Fogo city le long de la cĂ´te perdue

Après un p’tit dĂ©j en compagnie de retraitĂ©s canadiens très sympas, destination fogo town pour un trail de 2 heures, Ă  quelques kilomètres seulement de notre guest house.. environ 7 Ă  8 km de sentiers cĂ´tiers, avec des vues extraordinaires sur l’ocĂ©an; on a cueilli des blueberries (des myrtilles), on a grimpĂ©, marchĂ© dans des marĂ©cages, admirĂ© la nature sauvage et rude de cette partie du Newfoundland, si isolĂ©e et si mĂ©connue du reste du monde, y compris des canadiens eux mĂŞmes. Le long de cette cĂ´te isolĂ©e de tout et de tous, de nombreux villages de pĂŞcheurs existaient jusque dans les annĂ©es 50. Aujourd’hui ne subsiste mĂŞme plus une seule trace de la moindre petite maison en bois.  Quel plaisir de profiter de cette nature calme et  sauvage Ă  la fois. Et toujours ce sentiment d’ĂŞtre quasiment seuls, Ă  peine avons-nous rencontrĂ© deux couples canadiens qui faisaient la boucle dans l’autre sens…

IMG_7301

La traversée des 7 communautés de Fogo

Avec ses 25km de long pour 14 de large, il a Ă©tĂ© très facile de parcourir ensuite le tour de l’Ă®le et ses 7 communautĂ©s, toutes situĂ©es dans une baie. Les habitants, Ă  l’Ă©poque de l’Ă©tablissement des villages, avaient compris qu’il Ă©tait prĂ©fĂ©rable de se fixer dans un endroit Ă  l’abri des intempĂ©ries, pour protĂ©ger leurs bateaux de pĂŞche, leur seule source de revenus. Aujourd’hui l’activitĂ© de pĂŞche a diminuĂ© au profit du tourisme et d’activitĂ©s plus artistiques (beaucoup d’artistes, peintres, etc…sur cette Ă®le). Nous avons ainsi parcouru les communautĂ©s d’Island Harbour, Deep Bay, Fogo, Shoal Bay, Barr’d islands, Joe Batt’s arm et Tilting au nord-est de l’Ă®le ou vit apparemment une communautĂ© irlando-gaĂ©lique. Les routes de Fogo sont incroyablement calmes, encore moins de voitures que sur le « continent ». La traversĂ©e de caribous, de cerfs et d’orignaux que l’on nous a annoncĂ©s en surpopulation sur l’Ă®le se fait toujours attendre. Montrez-vous, on ne vous en voudra pas…

IMG_7348

Formidables habitants 

Les habitants de l’Ă®le sont formidablement gentils et accueillants, tout le monde vous salue, que vous soyez Ă  pied ou en voiture…au dĂ©but cela surprend, et au bout d’un moment on fait pareil. Les locaux aiment savoir d’ou vous venez, pourquoi vous ĂŞtes venus vous perdre chez eux, si loin de tout. Et la conversation s’engage, et on passe des heures Ă  discuter de tout et de rien. Les habitants du Newfoundland parlent un anglais plus rude, plus ancien, avec beaucoup d’argot et parfois il faut s’accrocher. Les autres canadiens disent d’eux qu’ils parlent une sorte de dialecte tout Ă  fait unique. Je pense que l’on s’en est bien sortis, nous n’avons jamais eu de problèmes de comprĂ©hension majeurs.

IMG_7385

Allez Ă  Fogo absolument

Encore une sacrĂ©e journĂ©e dans un endroit exceptionnel…si vous aimez la nature et l’isolement, dans un environnement amical, accueillant alors venez Ă  Fogo. Nous avons rencontrĂ© des gens super sympas, dĂ©tendus avec le sentiment que le stress n’existe pas sur cette Ă®le…

Demain, direction Saint-John’s, la capitale..il faut rĂ©cupĂ©rer le ferry pour rejoindre Farewell et le « continent », avec au passage, une escale au cap Bonavista, un des endroits les plus spectaculaires du Newfoundland.

IMG_7396

Capture d’écran 2013-09-03 à 01.10.26

Suite

Laisser un commentaire