2013, Nova Scotia

Halifax, Nova Scotia…pour finir en beautĂ© 🇨🇦

7 septembre 2013

Halifax, la fin du voyage…

Toutes les bonnes choses ont une fin.Halifax constitue ce 7 septembre, le point d’orgue de notre quinzaine dans les provinces atlantiques canadiennes. Capitale de Nova Scotia, et ville la plus peuplĂ©e des 3 provinces parcourues, il Ă©tait normal de terminer la boucle lĂ  oĂą nous avions commencĂ© le pĂ©riple de presque 5000 km Ă  travers des paysages superbes.

IMG_7775

Quelques notions historiques et géographiques:

Avec ses 400 000 habitants et son trafic ouvert sur l’Atlantique Nord, Halifax est l’un des plus grands ports de pĂŞche au monde et la plus grande base navale militaire canadienne. C’est aussi l‘une des plus vieilles villes du Canada puisqu’elle a Ă©tĂ© fondĂ©e en 1749 ce qui lui confère un caractère historique très important et intĂ©ressant pour nous, amateurs d’histoire. Elle a Ă©tĂ© bâtie notamment pour contrer l’influence de la forteresse de Louisbourg, Ă  l’est de la province, qui Ă©tait un temps, une possession française. Pas un jour ne se passe ici au Canada sans qu’une ville, un monument, un fort, une citadelle ne nous rappelle Ă  quel point les français et les anglais ont luttĂ© l’un contre l’autre pour dominer cette partie du monde. Et la plupart du temps, nos amis britanniques ont gagné…glups…allez, on ne va pas refaire l’histoire, on les aime bien quand mĂŞme!!

IMG_7720

Un grand port méconnu

Halifax a Ă©tĂ© Ă©galement longtemps le port idĂ©al pour y Ă©tablir une base militaire en raison de sa situation par rapport Ă  l’Europe et de sa capacitĂ© Ă  pouvoir ĂŞtre protĂ©gĂ©. C’est ainsi que pendant les guerres mondiales du 20ème siècle, tous les bateaux de guerres et les troupes canadiennes partaient de ce port. Si aujourd’hui le Canada n’est pas amĂ©ricain, ils le doivent Ă©galement Ă  Halifax, d’oĂą sont parties les expĂ©ditions destinĂ©es Ă  contrer les tentatives des colonies de la Nouvelle-Angleterre en 1812 qui cherchaient Ă  annexer les provinces maritimes, le Quebec et l’Ontario. Ceci dans le but de les assimiler Ă  leur dominion. Halifax est fier de cette histoire souvent oubliĂ©e, surtout de la part de nous autres europĂ©ens. Aujourd’hui , l’entente avec leurs voisins du sud est parfaite mais il est bon de se rappeler que cela n’a pas toujours Ă©tĂ© le cas. Et c’est très important de connaĂ®tre ce fait important de l’histoire pour expliquer pourquoi, aujourd’hui, nous percevons les amĂ©ricains et les canadiens de façon diffĂ©rente (sans porter de jugement).

IMG_7738

On attaque la visite de la citadelle

La visite de la ville commence donc Ă  la Citadelle, cette forteresse bâtie au au 19ème siècle pour contrer les attaques qui menaçaient Halifax mais aussi de façon gĂ©nĂ©rale le Canada. Celle ci a Ă©tĂ© bâtie en Ă©toile, sur les hauteurs de la ville, Ă©quipĂ©e d’un système de dĂ©fense très sophistiquĂ©e et d’une armĂ©e très nombreuse. Le système de protection, sa situation, les batteries d’avant garde, notamment sur l’Ă®le George, dans la baie, Ă©taient tellement parfaits que la dite citadelle n’a finalement jamais Ă©tĂ© attaquĂ©e tout au long de son histoire. Aujourd’hui, nous appellerions cela de la dissuasion.

IMG_7728

Petit Ă  petit, au fur et Ă  mesure que la menace se faisait de moins en moins importante, la citadelle a Ă©tĂ© progressivement abandonnĂ©e par les militaires et aujourd’hui elle constitue le principal attrait touristique de la ville. On peut y trouver un musĂ©e, des reconstitutions historiques, des films retraçant l’histoire de la ville et du Canada, super intĂ©ressants. Nous avons appris Ă©normĂ©ment de faits historiques au cours de la visite guidĂ©e avec un « soldat francophone », et dĂ©couvert avec intĂ©rĂŞt et admiration la vie que menaient les troupes qui rĂ©sidaient dans cette citadelle. Comme elle est situĂ©e sur les hauteurs de la ville, la vue par endroits, est assez sympa; pas non plus extraordinaire car Ă  prĂ©sent des bâtiments se sont construits en bord de mer et finissent par le cacher…dommage.

IMG_7725

Les derniers instants de notre voyage

Les entrepĂ´ts maritimes d’antan ont Ă©tĂ© eux, très bien rĂ©novĂ©s et transformĂ©s en bars, magasins sympas, restaurants branchĂ©s et dĂ©contractĂ©s .Après la citadelle, le « waterfront d’Halifax » a Ă©tĂ© donc la suite et la fin de notre programme. Sous un soleil et une tempĂ©rature très agrĂ©ables, on a imitĂ© les haligoniens (les habitants d’Halifax!), on en a  profitĂ© pour effectuer une belle ballade, je dirais mĂŞme une flânerie le long des quais,. Les canadiens sont très cools et adorent ces moments au bord de l’eau, on les comprend, on a fait pareil.Quelques photos encore du phare de l’Ă®le Georges dans la baie et tout Ă©tait parfait pour conclure cette quinzaine dans les provinces du Canada maritime. Encore quelques heures et nous serons dans l’avion de retour pour la France via Londres…

IMG_7749

A bientĂ´t pour un nouveau voyage, aussi superbe on l’espère.

Suite

Laisser un commentaire