Quelques astuces pour bien voyager dans les Provinces Atlantiques du Canada…

Quelques astuces pour bien voyager dans les Provinces Atlantiques du Canada…

15 septembre 2013 0 Par Denis

Nova Scotia, Prince Edward Island et Terre-Neuve (Newfoundland) sont 3 Provinces Atlantiques du Canada (Nouveau Brunswick en fait également partie). En août 2013, nous nous y sommes rendus, nous avons adoré, nous avons découvert, appris, nous avons été surpris, rarement déçus. Cela reste en tout cas un voyage exceptionnel.

IMG_7258

Bien entendu il a fallu s’adapter aux us et coutumes locales, souvent différentes des nôtres. Au travers de cet article, nous avons eu envie de vous faire partager notre aventure en vous donnant quelques conseils, astuces et découvertes que l’on aurait aimé, pour certains, connaitre avant de partir. Bon voyage dans les provinces atlantiques de ce magnifique Pays.

La langue

dans cette partie du Canada, le français est peu parlé. Les écrits demeurent souvent bilingues mais il est préférable, surtout si vous voyagez dans les B&B, d’avoir quelques notions d’anglais pour communiquer, d’autant que les canadiens adorent parler et tout savoir de vous…pour la bonne cause. A Terre-Neuve, l’anglais parlé est plus difficile à comprendre, plus rustique, plus argotique, accrochez-vous surtout si vous allez dans des endroits particulièrement reculés. C’est en tout cas une excellente immersion pour celui qui veut progresser dans la langue de Shakespeare.

Il n'y a qu'au Canada qu'on trouve cela

Il n’y a qu’au Canada qu’on trouve cela

La conduite

dans l’est du Canada, on conduit lentement et super prudemment. Trop parfois à notre goût, par rapport à nos habitudes plus méditerranéennes. Au début, ça surprend mais progressivement on s’y habitue. Tout le monde ici met le régulateur de vitesse et se suit à la façon d’un cortège. Point positif, on ne vous klaxonne jamais quand vous cherchez votre chemin, au contraire, on va plutôt chercher à vous aider…très sympa et très relaxant. En tout cas, prenez garde à ne pas dépasser les vitesses surtout quand il y a des travaux (constructions)  ou à proximité des écoles. L’amende dans ce cas peut monter jusqu’à 1500 dollars (plus de 1100 euros).Il y a également beaucoup de panneaux tout à fait insolites pour nous, au bord de la route, qui préviennent de l’apparition d’orignaux, des caribous, des scooters de neige, mais aussi de fidèles fréquentant les nombreuses églises ou…des canards etc…

Autres petites astuces concernant les feux: au feu rouge, il est permis de tourner à droite si vous marquez l’arrêt et regardez bien à gauche…si le feu vert est clignotant, vous pouvez tournez à gauche sans soucis, les voitures du feu d’en face sont à l’arrêt

de mieux en mieux!!

de mieux en mieux!!

L’essence

elle n’est pas chère (1$35, environ 0,98 euros) par rapport à la France, par contre attention à la voiture que vous allez louer. S’il s’agit d’un pick-up ou d’un gros 4×4, il faut compter consommer entre 15 à 20 litres au cent km, du coup l’économie est moins intéressante! Contentez vous d’une voiture normale, cela suffira largement pour circuler, y compris à Terre-Neuve, et même si souvent, les routes sont passablement isolées. Concernant les stations services, il faut être très méfiant; au bord des « highways », elles sont très rares, nous avons eu deux fois très peur de tomber en panne d’essence. Il faut, quand la jauge annonce le quart, commencer à chercher une station. Il nous est arrivé de parcourir 100km sans en voir une seule…angoisse!!. La plupart du temps, il faudra sortir de la route principale et rejoindre de petits villages ou vous trouverez un petit boui-boui qui fait épicerie, café et station service…et qui vous sauvera la vie.

les routes ne sont pas toujours bitumées!!

les routes ne sont pas toujours bitumées!!

Les routes

ce que les canadiens appellent des autoroutes (highways) sont en réalité des nationales chez nous. La limitation est le plus souvent de 90km/h et de temps en temps 100 km/h, cela augmente considérablement les temps de trajet. L’avantage dans ce pays est qu’il y a peu de monde sur les routes ( 1 habitant au km2 à Terre-Neuve), donc jamais de bouchons. Nous avons également été surpris de découvrir beaucoup de routes non pavées et non signalées sur les cartes, parfois cela dure 15 à 20 km où vous roulerez sur des routes gravillonnées et pleines de poussière. On comprend mieux pourquoi tout le monde possède ici un pick-up 4X4. En clair, prévoyez toujours plus de temps que prévu pour vos itinéraires. A propos des alertes aux Mooses (l’Orignal) que vous trouverez régulièrement au bord de la route, nous n’en avons vu qu’un en 15 jours, et encore, il broutait tranquillement sans se soucier de nous. Il parait néanmoins qu’il y a régulièrement des collisions avec ces animaux.

Gros Morne, Terre-Neuve

Les repas

attention, nos amis d’Amérique du Nord mangent très tôt le soir, le diner commence déjà à 16h et peut se terminer dans certains établissements vers…20h surtout lorsqu’on est un peu éloigné des « grandes villes ».  ça surprend le premier soir et petit à petit on prend ses marques et on va diner plus tôt. les restaurants ne sont pas spécialement bon marché, en moyenne environ 50 dollars (35 à 40 euros) à deux sauf dans les franchises de fast-food qui pullulent mais faut avoir envie d’y aller!! Parmi les spécialités qu’il faut absolument gouter figurent bien évidemment le homard sous toutes ses formes, l’orignal et plus particulièrement les fruits de mer…après tout, nous sommes dans les provinces maritimes.

lobster made in Nova Scotia

lobster made in Nova Scotia

Les ferries

dans les provinces atlantiques, il y a beaucoup d’îles; pour circuler entre elles, le meilleur moyen est bien entendu le ferry, il n’y a pas partout des ponts (sauf entre Nova Scotia et Prince Edward Island). Mis à part les ferries entre Nova Scotia et Terre-Neuve qu’il vous faudra réserver, (c’est conseillé) le principe fondamental est : premier arrivé, premier servi et vous serez surpris du nombre de personnes qui voyagent en ferry. Le mieux est d’arriver au moins une heure avant pour être sur d’avoir une place. A Fogo Island nous avons raté un ferry en arrivant 3/4 d’heure avant, nous étions la première voiture à ne pas être admise dans le bateau, Les boules… il a fallu revenir 3 heures plus tard ce qui nous a fait perdre énormément de temps. Petite astuce, vous ne payerez à chaque fois que l’aller, on considère que lorsque vous êtes arrivés sur une île, il faudra bien de toute façon en revenir, donc le tarif payé à l’aller comprend de toute façon le retour. Particularité: quand vous irez sur l’île du Prince Edward, vous pourrez y accéder par le pont de la Confédération et revenir par un ferry entre Wood Islands et Caribou, le pont est moins cher d’environ 20 $ mais on ne vous fera pas payer de supplément si vous revenez par le ferry!!

Notre ferry depuis Farewell vers Change et Fogo islands

Notre ferry depuis Farewell vers Change et Fogo islands

Hébergement

l’idéal selon nous est le Bed&Breakfast. Plusieurs raisons à cela: d’abord le prix, la moyenne est de 100 à 120 dollars pour deux (70 à 85 euros), pour ce tarif, vous aurez droit à un petit-déjeuner pantagruélique (pour deux aussi bien sur) qui vous permettra de tenir une journée entière. Souvent, nous n’avons pas eu besoin de manger à midi, si ce n’est un fruit et une barre céréalière. Les propriétaires de plus, sont tous super sympas, très accueillants, et nous n’avons jamais été déçus. La plupart du temps, ils fourmillent d’infos très pratiques qui nous ont été très utiles. Nous avons rencontré dans les B&B des voyageurs très intéressants avec qui nous gardons aujourd’hui des contacts. Comme nous sommes allés la plupart du temps dans des endroits très isolés, le B&B était la plupart du temps la seule solution d’hébergement. Quelques motels également dans des endroits un peu plus peuplés.

Notre guesthouse

Notre guesthouse à Fogo Island

Les villes

la plupart des villes importantes ont peu d’intérêt, elles sont taillées au cordeau, à l’américaine, sans centre-ville, sans âme, sans coeur. Les franchises de bouffe rapide fourmillent dans les villes de plus de 2000 habitants, et comme nous ne sommes pas particulièrement fans de ce genre d’établissement, la plupart du temps, nous avons préféré continuer notre route et trouver des petits patelins plus sympas, plus autenthiques. De toute façon, à Nova Scotia, PEI et Terre-Neuve, consacrez vous davantage aux paysages, à la nature, ceux-ci sont absolument fantastiques. Deux grandes villes ont fait exception et sortent un peu du lot, Saint-John’s, la capitale de Terre-Neuve et Halifax, la capitale de Nova Scotia que nous avons beaucoup appréciées. Le Canada souffre bien évidemment de ne pas avoir une histoire très ancienne ce qui se voit et se conçoit clairement lorsqu’on traverse les principales communautés qui souvent n’ont pas plus de 100 ans d’âge.

IMG_7725

Les habitants 

les canadiens sont des gens formidables, hyper gentils, super accueillants. Au volant, dans les restaurants, dans les magasins, les B&B, les lieux touristiques, dans la nature etc…nous n’avons trouvé que des personnes prêtes à nous rendre service, curieuses dans le bon sens du terme, cherchant à savoir d’où on était originaire et souvent se demandant ce qu’on était venu faire dans des endroits aussi isolés. N’hésitez pas à aller vers eux, ils adorent ça. Les locaux aiment parler, renseigner, aider et sont la plupart du temps de bonne humeur et positifs…ça change de chez nous…glups!!!

IMG_7705

Le coût de la vie

 la vie n’est pas spécialement moins chère dans ces provinces canadiennes que chez nous en France. Il faut compter 40 à 50$ (entre 35 et 40€) pour deux personnes pour un repas le soir, à peu près 70 à 85€ pour un B&B avec le p’tit déjeuner et l’essence coute moins d’un euro, c’est à peu près la seule chose qui coute moins cher. Le Canada est un des pays les plus riches du monde et il est normal que la vie ne soit pas bon marché. Le prix des entrées dans les parcs, gérés par « Parcs Canada » est par contre relativement modeste, nous n’avons souvent payé qu’entre 5 et 10 $ l’entrée ce qui est très correct compte tenu des infrastructures impressionnantes qu’offrent ces différents parcs.  Les entrées de musées sont également raisonnables, la plupart d’entre elles étant inférieures à 10$.  En résumé, pour un couple, se loger, manger, se déplacer, visiter, nécessite au moins 200 à 225 $ par jour sur place. ( 150 à 175€), Comptez environ 1 CAN$ pour 0,75€.

IMG_6755

Les paysages

 à Nova Scotia, Prince Edward Island ou Terre-Neuve, les paysages sont tous fantastiques même s’ils sont très différents; l’océan en Nouvelle-Ecosse, des paysages de campagne à PEI et des forêts et lacs à Newfoundland et partout de magnifiques maisons. Si vous allez dans cette partie du Canada, il faut absolument y aller pour la nature. Parfois un peu de monotonie vous gagnera à Terre-Neuve après le millionième sapin mais vous serez largement récompensés par des paysages extraordinaires tout au long du chemin. Quand vous entendrez parler de Gros Morne, Cape Breton, la route des Phares de NS, ou Fogo Island vous saurez que ce sont des endroits qui marquent les esprits quand on a la chance de les découvrir au moins une fois. Si vous aimez les océans, les forêts, les lacs, les grands espaces et la nature en général, alors rendez vous dans ces provinces moins médiatiques. Vous serez seuls et vous apprécierez dans un calme reposant encore davantage la beauté des lieux.

Gros Morne, Terre-Neuve

Gros Morne, Terre-Neuve

Bon voyage dans les provinces maritimes atlantiques du Canada.