Barcelone, entre le Barri GĂłtic et le marathon đŸ‡Ș🇾

Retour Ă  Barcelona 14 annĂ©es aprĂšs…

Barcelone 14 février 2014

Au dĂ©part, l’idĂ©e de venir Ă  Barcelone Ă©tait apparue essentiellement avec le projet de venir y courir un semi-marathon pour lequel je m’entraine depuis plusieurs mois. Nous n’Ă©tions pas venus dans la capitale catalane depuis 2001. Cette annĂ©e-lĂ , nous avions effectuĂ© un sĂ©jour en compagnie de mon frĂšre et sa compagne en Catalogne, et Barcelone faisait partie de l’itinĂ©raire.
Nous n’avions pas eu beaucoup de temps pour visiter la Ciudad catalana et il nous restait donc encore beaucoup Ă  dĂ©couvrir. L’avancĂ©e des travaux de la Sagrada Familia, le symbole de Barcelone, faisait partie bien sur des incontournables qui nous donnait trĂšs envie d’y revenir. Tout comme AthĂšnes et l’Acropole, on ne peut revenir Ă  Barcelone sans revoir Ă  chaque fois l’oeuvre de toute la vie de GaudĂ­ , le grand architecte catalan dĂ©cĂ©dĂ© stupidement en 1926, Ă©crasĂ© par un tramway sans avoir jamais pu admirer l’aboutissement de son immense chantier. Depuis notre derniĂšre visite, les travaux ont continuĂ© bien sur et se continueront encore pendant des dizaines d’annĂ©es avant son achĂšvement. Peut-ĂȘtre verrons nous un jour « el templo expiatorio de la sagrada familia » terminĂ©? Nous nous Ă©tions promis d’y revenir, nous y voilĂ …

IMG_8323

Préparation du semi-marathon

Pour revenir Ă  l’Ă©preuve sportive,  la saison encore hivernale chez nous, en Auvergne, m’avait poussĂ© Ă  me diriger plutĂŽt vers le sud pour attaquer les Ă©preuves de course Ă  pied. Barcelone s’Ă©tait retrouvĂ© automatiquement bien placĂ© au niveau des dates et du coup, l’idĂ©e d’y associer le sport et le tourisme avait immĂ©diatement germĂ© dans notre esprit de voyageur plutĂŽt sportif. Restait Ă  s’entrainer et Ă  prĂ©parer le sĂ©jour dans cette ville qui nĂ©cessite bien sur, bien plus que les trois petites journĂ©es (seulement!!) dont nous disposons.

redueixDĂ©part pour l’Espagne

Et nous voilĂ  partis pour l’Espagne. Pour une fois, notre voyage se dĂ©roule en voiture…aprĂšs tout, la pĂ©ninsule ibĂ©rique n’est pas si loin. Environ 5h30 de voiture et une traversĂ©e des PyrĂ©nĂ©es absolument magnifique, un Mont-Canigou tout enneigĂ© qui Ă©merge de la brume matinale pour nous offrir une vue superbe juste avant le passage de la frontiĂšre que nous n’avions pas franchie depuis plus de 10 ans. L’arrivĂ©e Ă  Barcelone est plus facile que prĂ©vue, nous nous attendions (comme dans toutes les grandes villes) Ă  une circulation beaucoup plus intense. Rapidement nous rejoignons notre appart-hĂŽtel ainsi que nos amis Kirsten et Hugues arrivĂ©s quelques heures plus tĂŽt.

DSC_0008

Premier monument, l’Arc Triomf (en catalan dans le texte)

Comme la journĂ©e Ă©tait dĂ©jĂ  bien avancĂ©e, la dĂ©cision de partir Ă  la dĂ©couverte de la ville s’est faite immĂ©diatement. Les voitures garĂ©es dans le parking de l’hĂŽtel, nous voilĂ  partis Ă  l’assaut de Barça sous le soleil et 23 degrĂ©s…waouhhh…nous qui il y a encore quelques heures Ă©tions sous la pluie, le vent et le froid, nous sommes aux anges, obligĂ©s d’enlever les vestes et se mettre Ă  l’aise. PremiĂšre Ă©tape, la rĂ©cupĂ©ration de ma puce Ă©lectronique et de mon dossard auprĂšs de l’organisation du semi-marathon. SituĂ© Ă  quelques stations mĂ©tros de l’hĂŽtel seulement, cela m’arrange bien pour dimanche, le jour de la course. Et oui, il faudra y ĂȘtre vers 7 heures du matin, nous sommes 14351 (dont 3 kenyans) Ă  concourir et le dĂ©part est fixĂ© Ă  8h45, sacrĂ©e organisation. 21,097 kilomĂštres dans une telle ville, ça va ĂȘtre gĂ©nial!!! La station de mĂ©tro en question, qu’il faudra rejoindre le matin du semi-marathon, est celle de l’Arc de Triomf (en catalan), aux alentours du parc de la citadelle. Ce batiment qui bien sur ressemble au nĂŽtre parisien a Ă©tĂ© construit en 1888 dans le cadre de l’exposition universelle. De temps en temps, Ă  Barcelone, on trouve quelques rĂ©miniscences de l’architecture en brique. Le batiment affiche fiĂšrement les armoiries de la ville.

La cathédrale de BarceloneDécouverte du Barri Gótic ou Barrio Gotico

Mais place Ă  prĂ©sent Ă  la dĂ©couverte de la citĂ© catalane, et c’est au coeur du Barri GĂČtic que nous entamons, dans un dĂ©dale de rues, au coeur du plus ancien quartier mais aussi un des plus vivants, notre expĂ©dition Ă  4. Le quartier gothique, appelĂ© ainsi en raison de ses bĂątiments du 13Ăšme au 15Ăšme siĂšcle est le plus ancien quartier de Barcelone, on a dĂ©couvert aussi la superbe cathĂ©drale Sainte-Eulalie(ci-dessus).  Quand on observe une carte, il est trĂšs facile de repĂ©rer ce barri ( en catalan) immĂ©diatement. Alors que la plupart des rues et avenues de la capitale (catalane) sont Ă  angle droit, perpendiculaires et parallĂšles, le quartier gothique est un labyrinthe de petites rues oĂč il fait bon se perdre et se plonger dans l’ambiance de l’ancienne ville mĂ©diĂ©vale. Il y a d’ailleurs des dĂ©tails incroyables sur les façades des maisons qui semblent ne pas avoir changĂ©es depuis le Moyen-Age. Barri GĂłtic, c’est Ă  la fois une image ancienne de Barcelone et un lieu incontournable pour les amateurs de shopping mais aussi l’occasion de dĂ©couvrir des petits bars supers sympas oĂč l’on y dĂ©guste les incontournables tapas mais aussi quelques bonnes biĂšres catalanes.( Ce qu’on a fait bien sur).

DSC_0064

DSC_0062

Comme vous le savez certainement, l’Espagne est un pays oĂč l’on vit en dĂ©calage horaire par rapport Ă  chez nous, n’essayez pas de chercher un restaurant Ă  19 heures, ça n’est pas la peine. Contentez-vous des tapas le soir Ă  une heure raisonnable, cela sera dĂ©jĂ  largement suffisant, ceux-ci sont dĂ©jĂ  trĂšs copieux, et quand vous ĂȘtes plusieurs, prenez un peu de tout, du jambon (jamĂłn), de la seiche, des anchois, du fromage, du pain recouvert de coulis de tomate etc… et partagez tout ça entre vous, vous serez dĂ©jĂ  bien rassasiĂ©s et n’aurez pas besoin d ‘attendre 10 heures, et oui, 22 heures, comme c’est la tradition en Catalogne pour faire un vrai repas traditionnel…

DSC_0063

 

DSC_0064Trop de monde sur les Ramblas

Le Barri GĂłtic, en gros, est situĂ© entre la Plaça de Catalunya et la Ramblas, la grande artĂšre incontournable (sauf pour nous) de Barcelone. AprĂšs notre super collation de tapas, biĂšres locales et discussions (en espagnol, faut bien que ça serve les cours!), on a essayĂ© de finir la soirĂ©e en allant sur cette fameuse « promenade » longue de 1 kilomĂštre, entre la Plaça de Catalunya et le Port Vell (la mer quoi!). Cette artĂšre au terre-plein central est Ă  elle seule un univers ou se presse une foule dense...mais alors beaucoup trop dense pour nous. Trop de touristes, trop de vendeurs Ă  la sauvette, trop de cafĂ©s, trop d’artistes de rues, trop de pickpockets, trop de tout, trop de monde nous ont fait fuir ce grand classique soit disant incontournable…IMG_8410

il faudra qu’on essaye d’y revenir Ă  un autre moment ( si çà existe); la fatigue aidant, nous n’avons pas mis longtemps pour nous dĂ©cider Ă  rejoindre notre hĂŽtel situĂ© heureusement Ă  quelques stations de mĂ©tro de lĂ . PremiĂšre journĂ©e un peu Ă©courtĂ©e mais super sympa de Barcelona, la belle ciudad si fiĂšre de ses origines catalanes.

Hasta mañana..

Denis.

Juste une petite idĂ©e de ce que devrait ĂȘtre la Sagrada Familia lorsqu’elle sera terminĂ©e en …2026

Laisser un commentaire