2016, Afrique du Sud, Pérégrinations 2016

Une incursion au Swaziland… 🇸🇿

 

Ce 9 septembre 2016, après le parc Kruger, et avant de reprendre la route de l’Afrique du Sud, nous avons fait une petite incursion au Swaziland, petit pays d’Afrique Australe, Ă  la frontière avec le Mozambique et l’AfSud.

img_5480Pays royaliste, machiste, polygamiste mais petit pays qui nous a bien plu. Plus vert, plus montagneux que le Kruger que l’on vient de quitter, nous avons Ă©tĂ© agrĂ©ablement surpris par ce pays de 1 400 000 habitants et d’ Ă  peine 130 km de large. Surpris par l’activitĂ© dĂ©bordante des 2 plus grandes villes du pays, Mbabane la capitale et Manzini, la plus grande ville du pays; nous nous sommes d’ailleurs arrĂŞtĂ©s dans cette deuxième ville pour nous rendre au marchĂ© qui apparemment a lieu tous les jours.

img_6599

Comme tous les marchĂ©s africains, celui ci fourmillait de toutes sortes d’activitĂ©s, fruits, lĂ©gumes, vĂŞtements, artisanat, etc…et bien sur dans une ambiance festive et sympa. Comme Ă  Pretoria, quelques jours plus tĂ´t, je crois que nous Ă©tions les seuls europĂ©ens Ă  dĂ©ambuler dans le dĂ©dale hĂ©tĂ©roclite et labyrinthique du marchĂ© colorĂ© et animĂ©. Et bien sur, nous n’avons pas pu rĂ©sister Ă  la tradition du marchandage..difficile de ne pas succomber Ă  la gouaille et au bagou de marchands trop heureux de voir dĂ©barquer, en cette pĂ©riode de basse saison quelques touristes naĂŻfs. HonnĂŞtement , compte tenu des prix pratiquĂ©s au Swaziland, il Ă©tait difficile de ne pas pas tenter au moins de soutenir avec quelques gouttes d’eau d’Elalangemi (la monnaie du Swaziland), l’Ă©conomie en difficultĂ© du pays ou le chĂ´mage (34%) et le Sida (25%) sĂ©vissent malheureusement de la plus tragique des manières dans la population swazi. 

img_6602

Nous avons Ă©galement eu l’occasion de visiter un village traditionnel, ou avait lieu quelques danses et chansons traditionnelles absolument superbes.. 

a

Nous ne sommes restĂ©s qu’une seule journĂ©e au Swaziland avant de rejoindre Ă  nouveau le lendemain l’Afrique du Sud…bon souvenir de cette petite patrie ou souvent semblait rĂ©gner une certaine anarchie sympathique, on se sentait terriblement en Afrique… Attention aux routes en mauvais Ă©tat, aux chèvres et vaches au bord des routes, mĂŞme des autoroutes. Attention aux autostoppeurs un peu partout, mĂŞme la nuit, alors que nous roulions Ă  plus de 100km/h (sur l’autoroute bien sur), ils Ă©taient Ă  50cm de notre voiture dans le noir total…glups. Attention aux tentatives d’arnaque permanente chaque fois que vous vous garez quelque part, on vous indique une place de parking et on vous demande de l’argent. On vous dit que l’on va vous surveiller votre voiture et on vous demande de l’argent…tous les 100m, on veut vous laver votre voiture, avec un seau et un bout de chiffon…attention aussi, et je suis sĂ©rieux aux singes chapardeurs, limite agressifs et omniprĂ©sents qui vont essayer de vous voler votre pique-nique… etc..bref, nous, malgrĂ© tout ça, on a adorĂ© cette ambiance africaine, cool, dĂ©contractĂ©e, et toujours amicale oĂą le rythme de la vie n’est pas le mĂŞme que chez nous, en Europe..

Nous avons aussi dĂ©couvert que subsistait une forte tradition encore très prĂ©sente dans la population swazi, principale ethnie du pays, basĂ©e sur la polygamie (le roi actuel n’a que 13 femmes, son prĂ©dĂ©cesseur en avait 75!!!) et une habitation en huttes ou chaque membre de la grande famille avait son habitat, sa chambre, son espace.

img_6581

BientĂ´t nous sommes de retour en Afrique du Sud..direction Hluhluwe au KwaZulu Natal, tout près de l’ocĂ©an indien..autre ambiance, autres traditions mais toujours cette ambiance africaine que l’on affectionne tout particulièrement.

Suite

Laisser un commentaire