Malmö BO01..cité écologique du futur

Malmö BO01..cité écologique du futur

1 avril 2018 0 Par Denis

Malmö le 1er avril 2018

Nous sommes le 1er avril, jour de Pâques et du poisson d’avril. Destination Malmö en Suède, de l’autre coté du pont d’Östersund en venant de Copenhague. Nous avons l’intention, entre autres d’aller visiter l’écoquartier BO01 (BO pour vivre et 01 pour 2001, année de sa création), la cité écologique du futur.

Notre gare est pile à coté de l’hôtel, 2mn à pied et nous voilà dans l’Öresundtåg, une navette qui relie Copenhague à Malmö 40 fois par jour, toutes les 20 m. Pour rejoindre la Suède, le pays voisin, nous allons traverser le bras de mer sur le pont (Bron/Broen) Öresund. 36 mn de voyage pour nous emmener dans la 3ème ville de Suède, peuplée de 300 000 habitants et pionnière en matière d’écologie et de renouvellement durable.

C’est dans le quartier de Vestra Hamnen ,au coeur d’une ancienne friche industrielle abandonnée d’une superficie de 30 ha, qu’a été bâtie cette cité écologique du futur. La vocation de ce quartier est d’être totalement autonome en matière d’énergie renouvelable. L’électricité provient d’éoliennes, l’eau vient de la géothermie et du stockage d’eau de pluie. Les chauffe-eaux sont solaires. Un système de canalisations souterraines à vide d’air permet le ramassage instantané et sans émissions de CO2 des déchets. La production de biogaz se fait grâce à l’incinération de ces mêmes déchets. des parcs et des mares ont été installés afin de renforcer la biodiversité et de rendre le quartier plus agréable.

Les rues sont majoritairement piétonnes, et de nombreuses pistes cyclables incitent fortement les habitants à utiliser au minimum leur véhicule personnel.

Le résultat est formidable tant la diversité des constructions est étonnante..mais un seul point commun, la qualité environnementale.

Pour ceux qui ont vu la série culte suédo-danoise « Bron/Broen » qui se déroule en permanence entre les deux polices de Copenhague et Malmö, vous vous souviendrez certainement de ce pont où se passe notamment le premier épisode et qui marque la frontière entre les deux pays, pile au milieu du pont.

Nous arrivons le jour de Pâques à Malmö, autant dire qu’il n’y a pas grand monde dans les rues glacées et ventées de la plus grande ville de Scanie. La 1ère impression en sortant de la gare n’est pas extraordinaire..de larges avenues vides assez ordinaires et impersonnelles bordent la Central Station. Nous décidons de nous rendre à pied à Västra Hamnen distant d’environ 2 km. On tâtonne un peu pour y arriver mais rapidement on aperçoit la Turning Torso, construite par l’architecte Santiago Calatrava, et dont les derniers étages sont décalés de 90° par rapport aux premiers…spectaculaire..on ne peut malheureusement pas la visiter, c’est un immeuble d’habitation.

On se balade à l’intérieur du quartier qui malheureusement a déjà un peu vieilli. On perçoit rapidement l’esprit, capteurs solaires, récupérateurs d’eau, toits végétalisés, maisons sur l’eau, que des zones piétonnes, esprit écolo cool, et tout cela au bord de la mer.

Au loin, on aperçoit l’Östersundbron et quelques immeubles élevés de la capitale danoise. On a malgré tout le sentiment que le quartier est davantage un quartier de résidence d’été..peu d’habitations semblent ouvertes.  On craque pour quelques maisons colorées au look improbable mais au style bien scandinave.

En plus de Malmö, et son quartier écolo, nous avions décidé aujourd’hui de visiter également le musée du design à CPH. Pour cela, il nous faut revenir à la gare de Malmö, en passant au passage devant le Malmöhus, le plus vieux château renaissance de Suède (1537) que malheureusement nous n’avons pas le temps de visiter. Un peu plus loin, sur le parcours, se trouve le Råthus (hôtel de vile), mélange de vieilles briques anciennes et de modernité façon origami.

Nous retraversons le pont dans l’autre sens, cette fois ci la douane ne nous contrôle pas pour revenir au Danemark, contrairement aux suédois, plus suspicieux, à l’aller.

3/4 d’heure plus tard, nous arrivons au musée du design danois, ça ferme à 17h, il était temps d’arriver, les journées passent à toute allure. Notre Copenhague Card nous permet à nouveau de rentrer dans un musée sans payer..cette carte est décidément bien utile. Le musée est bien sûr un incontournable pour les passionnés du design scandinave. On y retrouve notamment les oeuvres du plus célèbre  d’entre eux, Arne Jacobsen. Tout y est, des meubles, des verreries, des céramiques , des habits, des affiches. Honnêtement, (et pourtant nous sommes fans) nous avons un peu été déçus ..on s’attendait à autre chose…plus design!!! C’était un peu fouilli, il y avait franchement du bon et du moins bon mais qu’importe, nous avons eu un aperçu du style scandinave et quand c’est beau, c’est franchement beau et classe.

On continue notre chemin, décidément , on adore déambuler dans les rues de CPH, tout ici est fait pour les piétons ou les vélos. A chaque coin de rue se trouve un beau bâtiment, une belle église, une belle tour..c’est l’une d’entre elles que l’on part escalader, la Rundetårn, autrement dit, la tour ronde. En 1637, le Roi Christian IV décide de faire ériger cette tour haute de 35m pour permettre à ses astronomes de mieux scruter les étoiles. Pour accéder au sommet, ça n’est pas un escalier que l’on emprunte mais une rampe hélicoïdale. Du haut de la tour, la vue sur les toits du quartier aux alentours est superbe.

Fin de journée dans un petit resto bien sympa, bonne ambiance, bon repas..encore une belle journée au Royaume du Danemark…et de la Suède!!