Danemark, Europe, København, Périples 2018

Retour Ă  Copenhague…🇩🇰

København..30 mars 2018

C’est la troisième fois que nous tentons de nous rendre Ă  Copenhague (1989, 2004)…malgrĂ© la grève d’Air France, enfin, nous y atteignons la jolie petite capitale scandinave.

Nous dĂ©barquons l’après-midi, nous sommes vendredi, veille de weekend de Pâques. On s’installe et rapidement, nous en profitons pour aller explorer les environs de l’hĂ´tel, nous sommes bien placĂ©s, Ă  cotĂ© de la gare et de Tivoli, le cĂ©lèbre parc d’attractions plus que centenaire.

on est Ă  cotĂ© de Tivoli, le plus vieux parc d’attraction du monde

La température est positive, le ressenti plutôt négatif. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans le nord de l’Europe, et au bord de la baltique, dans le détroit d’Öresund. Le vent du nord est toujours présent et abaisse considérablement la température.

des manèges classiques mais très efficaces

Tivoli

Le parc d’attraction Tivoli, le plus vieux parc du monde nous attire..et mĂŞme si ça n’est pas forcĂ©ment notre truc, nous y allons avec plaisir. Un brin dĂ©suet, limite vieillot, il a gardĂ© son charme d’antan, l’ambiance est bon enfant. Les manèges, en activitĂ© depuis 1843 attirent toujours la foule. Son concepteur, Georg Carstensen convainquit Ă  l’époque le roi Christian VIII du Danemark du bien-fondĂ© de cette entreprise en lui soufflant que « lorsque le peuple s’amuse, il ne pense pas Ă  la politique Â»..encore aujourd’hui, ce petit pays qui parait paisible et tranquille souffre de son système politique basĂ© sur des alliances fragiles..qui varient en permanence..aucun parti n’étant suffisamment puissant pour gouverner seul.

On Ă©tait lĂ  dessus

Tivoli reçoit environ 4 millions de visiteurs par an ce qui fait la principale activité du Danemark. On en a profité pour s’éclater sur l’attraction principale (même si Nath a fermé les yeux pendant tout le temps!!). On a passé un super moment dans un décor incroyable, d’une autre époque. C’est clair que si vous me demandez de choisir entre Eurodisney et Tivoli, aucun doute que je choisirais le parc scandinave, plus que centenaire..on a l’impression de voyager un peu dans le temps. On flâne, on se promène avant de sortir par l’entrée principale, où se trouve un théâtre..extérieur. On n’a pas le courage d’assister à la représentation..en danois et à -3 de ressenti. Il parait que c’est sympa mais honnêtement, dans la langue d’Andersen, on n’aurait certainement pas pu apprécier le spectacle à sa juste valeur.

Strøget

En sortant, on se dirige vers Strøget (le ø se prononce « eu » allongĂ©, le « g », comme un « yeu »), c’est ainsi que se nomme l’artère commerçante principale de CPH, constituĂ©e en fait de 5 rues piĂ©tonnes, et qui s’Ă©tire sur 1,1 km, entre RĂĄdhuspladsen (la place de l’hĂ´tel de ville) et Kongens Nytorv. Les danois disent que c’est la plus longue artère commerçante d’Europe.

La RĂĄdhuset, l’hĂ´tel de ville, (ceux qui ont vu la superbe sĂ©rie danoise « Borgen » connaissent bien le bâtiment), a Ă©tĂ© Ă©difiĂ©e en 1905 d’après les plans de l’architecte danois Martin Nyrrop. C’est un magnifique Ă©difice en briques rouges qui s’inspire de l’architecture danoise mĂ©diĂ©vale et du style Renaissance de l’Italie du Nord. Du haut de la tour, d’inspiration toscane, et qu’on peut visiter Ă  partir de 11h, on jouit d’une vue superbe sur la ville et le port. Au rez-de-chaussĂ©e, se trouve une horloge astronomique qui donne l’heure sidĂ©rale ainsi que l’heure solaire partout dans le monde. Elle indique la trajectoire des planètes autour du soleil et calcule les Ă©clipses du soleil et de la lune avec une prĂ©cision diabolique, de l’ordre d’une demi-seconde tous les 300 ans.

RĂĄthus…l’hotel de ville de CPH

Strøget n’a rien Ă  voir avec les Champs ElysĂ©es bien sĂ»r, mais c’est le paradis du shopping quand mĂŞme. Tout est entièrement piĂ©tonnier, c’est super agrĂ©able..pas une voiture, c’est pavĂ© et honnĂŞtement, vu qu’on est dans une petite capitale, c’est pas la foule non plus. On y trouve des franchises classiques, que l’on voit chez nous, mais aussi des enseignes typiquement scandinaves comme « Illums Bolighus », le magasin officiel de la monarchie danoise, fondĂ© en 1891.

 

C’est ici, un peu le sanctuaire du design Ă  la danoise. Les objets sont super pratiques et fonctionnels, principalement  pour la maison. On y resterait des heures, on adore le design scandinave et danois en particulier, minimaliste, simple et terriblement beau.

Dans le quartier, se trouve Ă©galement « grĂĄbrødretorv »..(Ă  vos souhaits), la place des Frères-gris. Il s’agit d’une place oĂą les maisons Ă  pignons ont Ă©tĂ© toutes bâties sur le mĂŞme modèle après le grand incendie qui avait ravagĂ© CPH en 1728. La place aux maisons colorĂ©es regorge de terrasses, de bars et de restaurants très sympas. Et on a l’impression de ne pas ĂŞtre en ville.

Alors bien sĂ»r, on en profite aussi pour faire un peu de shopping. On adore dĂ©couvrir et ramener des choses qu’on ne trouverait pas forcĂ©ment chez nous.

Notre première journĂ©e se termine bientĂ´t, on s’est levĂ© tĂ´t pour prendre l’avion, on a dĂ©jĂ  pas mal cavalĂ©, demain commencera vĂ©ritablement la visite de Copenhague, ses châteaux, musĂ©es, etc..On finit donc chez « Charlie », toujours sur Strøget, oĂą l’on dĂ©guste spĂ©cialitĂ©s et bière locale. LĂ  encore, quand on aime, on en parle. On est tombĂ© sur un serveur extraordinaire, plein d’humour et d’autodĂ©rision, y compris sur son pays dont il a peur (sĂ©rieusement) qu’il soit englouti par les eaux du fait du rĂ©chauffement de la planète. La moyenne d’altitude du Danemark est Ă  peine de quelques mètres!!! Les danois sont très attachĂ©s Ă  l’Ă©cologie et le renouvellement durable. Un tiers des habitants de CPH circulent en vĂ©lo, il y a d’ailleurs 400 km de pistes cyclables dans la capitale.

400 km de pistes cyclables Ă  CPH

Il faut d’ailleurs faire très attention quand on est Ă  pied; ça circule Ă  toute allure, les pistes cyclables et le trottoir sont cĂ´te Ă  cĂ´te et on n’entend pas arriver les vĂ©los.

On vous donne l’adresse de notre petit resto sympa, allez-y de notre part (non, je rigole), vous ne serez pas déçus. (Charlie bistro, Kompagnistæde 19, 1208 København K/ http://www.charliebistro.dk). On y a mangĂ© le meilleur veloutĂ© d’artichauts du monde, sans exagĂ©rer..et une bonne bière danoise…Ă©cologique..lĂ  bas, on dit organique).

Demain nous attend une belle journée, on va voir entre autres, des châteaux, des musées, prendre le bateau (un peu comme à Amsterdam)..et voir certainement la star de CPH, la petite Sirène.

 

Suite

Laisser un commentaire