La Petite SirĂšne… đŸ‡©đŸ‡°

KĂžbenhavn..31 mars 2018

Nous sommes arrivĂ©s Ă  Copenhague la veille. La tempĂ©rature, ou du moins le ressenti, est toujours aussi polaire. Nous commençons la journĂ©e par un petit-dĂ©jeuner Ă  la danoise, Ă  base de cannelle et de jus de carotte. Il faut prendre quelques forces et de l’Ă©nergie, nous allons beaucoup marcher aujourd’hui..Ă  la fin de la journĂ©e, nous aurons tout de mĂȘme 15 km au compteur.

Christiansborg Slot

PremiĂšre Ă©tape, le chĂąteau de Christiansborg que nous rejoignons aprĂšs 15 mn de marche. Borgen qui est son surnom est le siĂšge du parlement danois, du ministĂšre d’Ă©tat et de la Cour suprĂȘme. Il est situĂ© sur l’Ăźle de Slotsholmen au centre de Copenhague.

Le chĂąteau fut incendiĂ© et reconstruit Ă  deux reprises, et les quelques piĂšces sauvĂ©es des incendies cĂŽtoient celles de la derniĂšre campagne de construction : les bĂątiments regroupĂ©s autour du carrousel (Ă©curies, stalles et thĂ©Ăątre) appartiennent au premier Christiansborg.

Il n’y a pas Ă©normĂ©ment de piĂšces Ă  visiter. La famille royale occupe encore plusieurs parties de ce chĂąteau qui fut la rĂ©sidence principale du roi jusqu’en 1794. La salle la plus interessante est celle dans laquelle se trouvent les tapisseries fabriquĂ©es dans la manufacture des Gobelains..celles ci reprĂ©sentent la famille royale dans toutes sortes de situations de la vie quotidienne. Elles sont absolument magnifiques.

Riddersalen (ou la Grande salle en français) est le coeur du palais. Celle-ci est l’endroit idĂ©al pour les diners de gala de la Reine, quand ont lieu les visites d’Ă©tats. La piĂšce fait 40 mĂštres de long, 14 mĂštres de large et 10 mĂštres de haut. Elle peut accueillir 400 invitĂ©s pour des banquets

Balade en bateau

Nous profitons de notre Copenhague Card (je parlerai de cette carte dans un prochain article) Ă  prĂ©sent pour aller faire un tour de bateau. Alors certes, Copenhague n’est pas Amsterdam mais la jolie citĂ© baltique n’est pas en reste en matiĂšre de canaux. C’est toujours interessant de voir une ville d’une façon diffĂ©rente et notamment en Ă©tant sur l’eau, en avançant tranquillement et en prenant le temps d’admirer. Les façades sont belles, colorĂ©es et trĂšs diffĂ©rentes les unes des autres. Le mĂ©lange de moderne et d’ancien se marie trĂšs bien..nous passons sous un grand nombre de ponts. La balade est sympa et la guide du bateau super interessante..

Nous passons mĂȘme derriĂšre la petite sirĂšne..comme d’habitude, il y a un monde fou pour la photographier sous toutes les coutures, et c’est comme ça toute la journĂ©e.

Nyhavn

Retour Ă  terre, nous dĂ©cidons de nous rendre Ă  Nyhavn, le fameux quartier au bord d’un canal, caractĂ©risĂ© par les vives couleurs des maisons qui le bordent. Nyhavn signifie « nouveau port », ce qui est assez comique quand on sait que ce port, a Ă©tĂ© construit par Christian V entre 1670 et 1673. Il s’agissait en fait d’une passerelle vers la mer, depuis Kongens Nytorv (Place Royale), oĂč l’on traitait les navires cargo et les prises des pĂȘcheurs. Il Ă©tait connu pour la biĂšre, les marins, et la prostitution ce qui lui a donnĂ© longtemps une mauvaise rĂ©putation.Aujourd’hui, c’est l’endroit le plus touristique de CPH, oĂč l’on aime venir boire un verre en terrasse, ou dĂ©guster un bon smĂžrebrĂžd. Les couleurs vives des maisons sont superbes et Ă©gayent magnifiquement le quartier; c’est un rĂ©gal pour les photographes en herbe que nous sommes surtout quand le ciel est bleu. Le fameux conteur Hans Christian Andersen, auteur notamment de « La petite sirĂšne » a vĂ©cu dans le quartier pendant 18 ans..on y voit les diffĂ©rents endroits ou il a habitĂ©. Nyhavn est l’endroit d’oĂč sont prises toutes les images reprĂ©sentant Copenhague dans les guides…impossible de manquer le site.

Amalienborg

De Nyhavn, nous dĂ©cidons d’aller voir la star de Copenhague, tout au bout du port, au nord, Ă  environ 2 km. Et mĂȘme si le froid est toujours aussi piquant, on dĂ©cide d’y aller Ă  pied. Au passage on dĂ©cide de s’arrĂȘter au palais d’Amalienborg, conçu en 1749 par Frederic V pour former le cƓur d’un nouveau quartier auquel il envisageait de donner le nom de Frederikstaden. Le palais ne se visite pas, seul un musĂ©e permet d’apercevoir un aperçu de l’endroit, et notamment le bureau du roi Christian IX. La reine actuelle sĂ©journe de temps en temps dans ce palais et dans ce cas, la relĂšve de la garde a lieu tous les jours Ă  midi.

La petite SirĂšne

Et c’est reparti, toujours direction nord, le long des quais gelĂ©s. Nous atteignons enfin celle que tout touriste (et nous en sommes) qui vient Ă  CPH, vient voir…la petite SirĂšne bien sĂ»r( Den Lille havfrue en danois). C’est un peu comme la Joconde au Louvre, on s’attend Ă  voir quelque chose d’extraordinaire et quand on arrive devant, on est presque déçu. La statue ne fait que 1m25 de haut et semble toute petite au milieu de presque nulle part, dans un dĂ©cor un peu industriel, avec des fumĂ©es de cheminĂ©e d’usine en arriĂšre plan. Ce qui nous fait le plus de peine est qu’elle est taguĂ©e..difficile de comprendre ce geste!!! Beaucoup de monde, en permanence, devant la statue de bronze pour la voir et la photographier. Il faut patienter et attendre son tour pour pouvoir poser Ă  cotĂ© de mademoiselle..finalement, on la trouve trĂšs attachante, un brin mĂ©lancolique, le regard perdu au loin vers l’entrĂ©e du vaste port..trĂšs scandinave finalement.

De retour Ă  notre hĂŽtel,un peu plus tard, nous passons devant Tivoli tout illuminĂ©..c’est Ă  voir, le spectacle est magnifique. La 2eme journĂ©e Ă  Copenhague a tenu toutes ses promesses.

Laisser un commentaire