Nouvelle-Zélande…les images et récits du 26 et 27 janvier 2019

Nouvelle-Zélande…les images et récits du 26 et 27 janvier 2019

27 janvier 2019 1 Par Denis

Au programme des 26 et 27 janvier, énormément d’activités:

Kiwi house

Un des objectifs de notre voyage en NZ a été réalisé..nous avons vu un Kiwi (l’oiseau, pas le fruit). Dans la nature, il est pratiquement impossible de le voir et donc de le photographier..voilà pourquoi nous nous sommes rendus dans un Kiwi House, à Otorohanga, près de Rotorua ..comme le Kiwi dort 20h par jour, et vit la nuit..dans le centre que nous avons visité, les conditions de vie du kiwi sont recrées et nous avons eu la chance d’en voir un..Le kiwi est un drôle d’oiseau, d’abord il ne vole pas, il court mal et est donc à la merci de beaucoup de prédateurs et notamment des chiens qui ne sont pas bien vus ici en NZ, justement à cause des kiwis qui sont ici « sacrés ». Cet oiseau est en danger d’extinction et de plus se reproduit assez difficilement. L’oeuf à l’intérieur du ventre de la femelle occupe 25% de l’espace total, et ceci uniquement 4 fois par an!!!

Hobbiton

Ensuite nous avons visité Hobbiton, vous savez, Hobbit, le Seigneur des Anneaux, avec Frodon, Bilbon et Gandalf..le Hobbiton movie set se trouve à Matamata, entre Waitomo et Rotorua..au milieu de nulle part..sur la ferme des Alexander, qui ont touché le jackpot le jour ou l’équipe du tournage des deux célèbres trilogies sont venus les voir en leur disant que leur ferme allait servir de lieu de tournage à une longue series de films à très grand budget et qui seront vus dans le monde entier.Alors, certes, le lieu est un peu touristique à notre gout…ca fait un peu parc d’attraction, mais c’était sympa tout de même de retrouver l’ambiance de « Hobbit et du Seigneur des Anneaux »…en vrai, dans les décors qui on été utilisés pour les deux trilogies réalisées par Sir Peter Jackson, néo-zélandais pur souche.

Rotorua

Nous sommes arrivés à Rotorua en fin de journée, le lieu est célèbre pour ses sources géothermales et la culture maorie..mais pas que celà. Sur les conseils de nos hôtes (super sympas) nous avons fait du « treewalk nightlights » (http://www.treewalk.co.nz/en_US/redwoods-nightlights/)…en gros, pour résumer, nous avons marché entre des séquoias immenses, sur des passerelles,  à 12m de hauteur, la nuit, dans un décor de lumières incroyables …dans l’après midi, nous avions parcouru 3 magnifiques lacs, les lacs Okareka, Tarawera et Rotokakahi.  Nous avons eu aussi la possibilité de découvrir un peu la culture maorie, dans une jolie petite ville qui a le seul petit inconvénient (mais peut être qu’on s’y habitue à force), de sentir l’odeur de souffre (pour ne pas dire l’odeur d’oeuf pourri).

Waiotapu

Depuis Rotorua, nous avons pris la direction du lac Taupo, plus au sud, et à mi-chemin nous nous sommes arrétés à Waiotapu, pour découvrir certainement les phénomènes naturels géothermiques les plus incroyables que nous ayons jamais vus.. cela dépasse même l’Islande qui déjà, nous avait époustouflé.. on se croyait sur une autre planète, avec des couleurs qui n’existent habituellement pas dans la nature..nous avions devant nous des tableaux peints par des artistes surréalistes.. sans conteste, un lieu à visiter absolument pour tous ceux qui viennent découvrir ce pays en pleine ébullition.

A voir aussi absolument l’éruption (déclenchée) du Geyser Lady Knox, sur le même site à exactement 10h15 tous les matins..ça ne se passe qu’une fois par jour, alors pas question d’arriver en retard.

Huka Falls

Un peu plus tard, avant d’arriver à Taupo, nous nous sommes arrêtées aux chutes de Huka, très impressionnantes..nous aurons l’occasion d’en découvrir beaucoup d’autres au cours de notre périple NZ

 

Bunjy jump à Taupo (saut à l’élastique)

A Taupo, nous découvrons qu’il est possible de faire du saut l’élastique, ici on appelle ça du bunjy…une des choses que je m’étais absolument promise de faire un jour, dans le pays inventeur de cette activité..et là, l’occasion se présente, le temps est parfait, le site est incroyablement beau..et je me lance, j’y vais, je vais m’inscrire..tout le monde est super sympa..quelques formalités d’abord, lire un règlement avec plein d’articles, où bien entendu l’organisateur se protège au maximum..un petit article stipule aussi que même si on renonce à sauter au dernier moment, on n’est pas remboursé..glups.

Vient mon tour..on m’installe le harnais, en haut du corps, aux pieds..deux personnes vérifient chacun leur tour que tout est bien en place et je m’installe au bord de la plateforme..très impressionnant mais on est si bien préparé, conditionné, rassuré que l’on n’a pas en fait le temps de réfléchir et de se poser des questions..et HOP, c’est parti, je saute dans la vide, les bras tendus vers l’avant..tout se passe très vite, un premier rebond après avoir presque touché l’eau, puis un deuxième où je suis un peu plus balloté, puis d’autres rebonds avant que progressivement on me descende en douceur jusqu’au bateau ou je suis récupéré.

C’était géniallissiiiiiiime…je recommencerai

Arrivée à Kuratau, sud du lac Taupo

Et pour finir la journée, nous arrivons à Kuratau, au sud du lac Taupo avec une vue magnifique du plus haut sommet de l’île du nord, le Ruapehu (2797m).. ici dans l’île du nord, ce volcan fait aussi office de station de ski et de centre de trek.