Ultra-trail à Oslo

MAY 30TH 2020

TRAIL 31 KM


Le 28 mai, nous partons à nouveau en Scandinavie, dans un pays ou ne sommes pas allés depuis 2003. À l’époque, nous étions partis en camping-car en famille et avions parcouru 7000 km, essentiellement en Norvège. Même si bien entendu, nous avions dû traverser le Danemark et la Suède et avions roulé jusqu’à Trondheim.

Le voyage avait été incroyable et les enfants avaient adoré. Les fjords norvégiens sont encore parfaitement présents dans nos esprits. Les paysages superbes de la Norvège nous ont tellement plu que nous avons décidé d’y revenir.

C’est ce que nous allons réaliser du 28 mai au 1er juin’ en nous rendant à Oslo, la capitale de ce pays qui possède un des niveaux de vie le plus élevé du monde et où les habitants sont réputés heureux.

Outre l’aspect touristique évident, notre visite de la capitale norvégienne revêt également un caractère sportif. En effet, j’ai décidé d’effectuer mon premier ultra trail distance courte, l’ECOTRAIL d’Oslo. Plusieurs distances sont au programme de cette épreuve incroyable. Celle que j’ai retenue est le 31 km, moins que le marathon mais surtout avec du dénivelé positif. Le parcours se situe principalement dans la campagne norvégienne aux alentours d’Oslo, le long du fjord.

Nathalie,pour sa part, s’est inscrite sur l’épreuve du 21 km marche nordique

Cet ultra-trail, j’en rêve et en même temps je le redoute. J’essaye de m’entrainer le plus possible même si les contraintes horaires de mon travail ne me le permettent pas toujours, . J’essaye en tout cas de me rattraper le week-end en prolongeant les distances et les temps de course…je passe ainsi beaucoup de temps à arpenter les chemins et sentiers de ma forêt et de ma montagne.

Nous allons passer 5 journées à Oslo. La dernière fois, nous n’avions pas vraiment eu le temps d’explorer toute la ville, peut-être moins connue et charmante que ses homologues suédoises et danoises, c’est ce que nous allons essayer de contredire . En dehors du trail, nous allons sûrement aussi en profiter pour explorer les alentours et pourquoi pas nous diriger vers Stavanger et la côte sud-ouest norvégienne…on verra.

À plus pour nos aventures scandinaves…à nos baskets