Actu, Corse, France, Itinéraires 2021

Corse 2021…de Bonifacio à Bastia

Deuxième semaine en Corse 2021

Dimanche 23 mai et lundi 24 mai 2021: de Bonifacio à Porto-Vecchio et Mignataja

Aujourd’hui dimanche 23 mai, nous allons explorer les îles Lavezzi, le point le plus méridional de France. Pour cela, nous allons prendre un bateau dans le port de Bonifacio, commencer par longer la côte tout au sud de l’île avant de rejoindre le petit archipel d’une superficie de 2 km2, et qui comprend 6 îles, dont aucune n’est habitée à l’année.

Après une vingtaine de mn de traversée, nous débarquons sur l’ile principale, l’ile Cavallo, et passons une partie de la matinée à nous balader sur ce petit bout de terre situé seulement à 2,3 km de la côte corse.

Les eaux sont turquoise, l’endroit est paradisiaque mais aussi désertique et aride. La plus grande partie de l’ile est constituée de propriétés privées, souvent des italiens fortunés ( ainsi que Zidane). Les touristes sont parfois pris à partie par les gardiens des propriétés quand les us et coutumes de l’île ne sont pas respectées.

Petite anecdote, nous sommes en territoire français mais la langue utilisée sur l’île est l’italien et le réseau téléphonique l’est également…la Sardaigne est tout près.

Sur le retour vers Bonifacio nous passons sous les falaises de calcaire. La vue depuis le bateau, de Bonifacio, est absolument superbe…La couleur de l’eau est incroyable, entre bleu-vert, turquoise et bleu fluo.

Visiter Bonifacio est presque plus beau lorsque l’on n’est pas dans la ville mais plutôt au large.

Nous avons fini la journée à Porto-Vecchio, en passant par la plage de Santa Gulia… ce jour là, la météo n’était pas extraordinaire, nous en avons tout de même profité pour nous promener sur le sable blond, où nous étions pratiquement seuls. La saison n’a pas encore commencé nous dit-on souvent!!, Dans deux mois, la même plage sera certainement bondée et ça ne nous plairait sûrement plus du tout…

Le lendemain, lundi 24 mai, petite journée de transition où nous rejoignons la commune de Mignataja, une belle rencontre dans une chambre d’hôtes très sympa, la « Casa Fiorita. »

Mardi 25 mai 2021: Mignataja—->Castello di Rostino

Journée à nouveau sportive et cycliste aujourd’hui…nous allons escalader avec nos VAE les fameuses gorges de la Restonica ..15 km d’ascension le long de la rivière du même nom, à l’ouest de Corte, en plein centre de l’île, sur le versant nord-est du massif du Monté Rotondo.

Les gorges de la Restonica sont classées Grand Site de France depuis 1985 ainsi que site Natura 2000. Les paysages sont magnifiques, falaises, pics, cascades, piscines naturelles, forêt verdoyante, tous les ingrédients sont réunis pour nous enchanter. Et même si la grimpette s’est révélée difficile, nous avons adoré chaque km de cette D623, étroite et sinueuse, serpentant au milieu d’une forêt de pins Laricio et de genévriers. La route se termine en cul-de-sac aux bergeries de Grottelle, avec un parking à 1370 m d’altitude. A cet endroit, où se trouvait un petit resto sympa et simple, nous en avons profité pour nous restaurer.

Le temps nous manquait alors pour continuer notre expédition…à pied, jusqu’au lac de Melo, situé à 1711 m d’altitude. Nous ne l’avons donc pas vu, mais franchement, au vu des images que nous avons pu glaner de ci-de là, et si vous, vous avez le temps, montez absolument jusqu’à ce lac, de couleur émeraude, entouré de verdoyantes pelouses alpines. Il faudra compter 2 heures environ pour y accéder. Un peu plus loin se trouve le lac de Capitello, tout aussi beau.

Notre destination finale aujourd’hui est Castello di Rostino, à l’intérieur des terres. Pour y arriver,il nous faut encore passer par Corte, qui est tout de même la capitale historique et culturelle de la Corse. (1755-1769). Aujourd’hui la cité ( et sa citadelle) abrite le musée de la Corse et est également le siège de l’université de Corse Pascal-Paoli rouverte en 1981 et qui accueille 4000 étudiants, sachant que la ville compte à peine 7500 habitants, non étudiants. La proportion est énorme.

Corte a une position très centrale en Corse, entre Ajaccio et Bastia. Certains considèrent Corte comme la plus belle ville de Corse. La citadelle qui la surplombe est très spectaculaire et imposante, il faut absolument y monter pour avoir une vue incroyable depuis ce rocher culminant sur lequel se trouve cette forteresse. On s’y est arrêtés un bon petit moment avant de poursuivre notre route. Pour la petite histoire, nous reviendrons quelques mois plus tard à Corte, pour effectuer l’ascension du Monte Cinto, le sommet de la Corse et visiterons le très interessant musée de la Corse, qui était fermé à ce moment là. La situation sanitaire n’était pas très bonne et de plus, il était trop tard pour commencer la visite du musée qui fermait peu de temps après.

On a adoré la vue depuis la citadelle.. rien que pour cet incroyable panorama et la petite promenade dans la vieille ville et ses petites ruelles sympas, ça valait le coup de s’arrêter à Corte. On y reviendra en août la même année.

L’arrivée à Castello di Rostino est superbe, comme souvent en Corse, le village est ancien, pittoresque, et les maisons toutes superbement restaurées et traditionnelles. Ici pas de béton, de moellons et de crépis. Uniquement des pierres du pays, du bois et de la lauze. L’accueil est super sympa.Située dans le hameau de Pastoreccia, à 650m d’altitude, la Marlotte est une bâtisse atypique qui a su conserver le charme des matériaux d’antan (châtaigner pour les planchers et les portes, pierre et chaux pour la rénovation). Y avait même un jacuzzi et un super repas typique le soir avec nos hôtes.

Mercredi 26 mai 2021: Castello di Rostino—->Cagnano

Journée vélo aujourd’hui…nous arrivons au Cap Corse et avons décidé de parcourir une partie de la côte nord du Cap avec nos VAE. Le temps est idéal, les conditions sont parfaites ( comme souvent en Corse) pour longer la côte mais aussi une partie de l’intérieur de la pointe de l’île de beauté, qui ici, mérite plus que jamais son appellation.

Avant de rejoindre le cap Corse, nous allons encore explorer l’intérieur des terres, en passant au large de Lento, petit village perché dans la montagne. A Murato, après 1000 virages plus loin, nous nous arrêtons à la petite Église Saint-Michel de Murato, petite merveille d’originalité, en bicolore.

L’hôtel où nous allons loger, est à Cagnano, nous sommes à peu près au milieu du Cap Corse, entre Bastia et la pointe nord du cap. On pose nos affaires, on s’installe et rapidement nous nous dirigeons en direction du départ de notre parcours vélo, à Macinaggio, petit port de pêche et de plaisance, d’où partent notamment les petits bateaux touristiques qui longent la côte nord du Cap Corse. Nous prendrons un de ces bateaux le lendemain. Aujourd’hui, nous allons d’abord rejoindre Barcaggio, tout au nord, un autre port, encore plus petit que Macinaggio. Pour rejoindre cette destination, nous sommes restés à l’intérieur des terres, tout en ayant toujours une vue sur la mer. La côte est magnifique, la plus belle que l’on ait fait depuis notre arrivée en Corse, difficile également, avec énormément de dénivelé.

On boit un verre à Barcaggio, on prend quelques renseignements auprès des locaux, car le lendemain, nous avons prévu de revenir faire le sentier des douaniers, celui qui longe intégralement la côte, mais à pied. Nous repartons avec entrain en direction du sud, d’abord en direction de Centuri, puis Morsiglia, avant de rejoindre notre véhicule, puis l’hôtel. Le soir, nous dînerons sur la terrasse de l’hôtel…un excellent repas au moment du coucher du soleil, avec une vue magnifique sur la Méditerranée.

Jeudi 27 mai 2021: Cagnano—->Nonza

Aujourd’hui nous allons effectuer une randonnée mythique, le trek du sentier des douaniers. Il s’agit du chemin qui longe la côte nord du cap Corse, d’un bout à l’autre, d’Ouest en Est et vice-versa. À nouveau, nous partons de notre hôtel de Cagnano, mais cette fois-ci, nous n’y reviendrons. Notre destination finale de la journée sera Nonza, sur la côte ouest du Cap Corse.

Pour l’instant, nous nous dirigeons comme hier, vers Macinaggio, cette fois-ci pour aller prendre le bateau qui nous amènera au départ de notre randonnée, le petit port de Barcaggio. La traversée que nous effectuons le long de la côte est superbe, c’est à la fois un moyen de transport et une micro-croisière. Voir une côte vue d’un bateau est toujours différent et souvent plus beau, on prend du recul, on a une vision différente du paysage. Tout à l’heure, nous effectuerons le même parcours mais à pied et nous aurons l’occasion de comparer.

Nous arrivons à Barcaggio et c’est parti pour longer la côte et randonner le long du sentier des Douaniers, ce fameux sentier qui permettait aux dits fonctionnaires de pouvoir surveiller la côte et les braconniers qui tentaient de trafiquer et de s’introduire illicitement en Corse. Nous allons effectuer tranquillement les 10 km de la randonnée, parfois sur des sentiers en terre, parfois sur la plage, parfois en partie entouré d’arbres, et de temps en temps sur du rocher. Du dénivelé aussi, le parcours étant truffé de petites montées et de descentes. Au début, nous visitons une tour génoise, la Torra d’Agnellu, une tour comme nous en voyons beaucoup en Corse. Surprise aussi, en découvrant des vaches sauvages allongées sur une plage. Au loin, nous apercevons l’île de Giraglia, officiellement le point le plus au nord de toute la Corse, même si l’île n’est pas habitée. Nous sommes souvent aussi au bord de falaises qui tombent sur une eau claire, limpide et turquoise…un régal. Avant de rejoindre notre point de départ, où se trouve notre véhicule, nous passons par la fameuse plage de Tamarone, encore totalement vide, on en profite pour pique-niquer..nous ne sommes encore qu’au mois de mai, nous sommes pratiquement seuls. On vous recommande chaudement le trek du sentier des douaniers.

Nous récupérons notre voiture et nous dirigeons à présent vers la côte ouest du Cap Corse en repassant à peu près par la même route que nous avions empruntée à vélo la veille, mais dans le sens inverse. On finit par longer la côte à partir de Pino d’où la vue est superbe. On descend plein sud à présent à destination de Nonza, notre destination du soir. Le village, classé, et c’est son originalité, fait corps au piton rocheux, et comme souvent, la vue est impressionnante sur la vallée. La tour Paoline qui surplombe le village accroît encore cette impression de domination.

On s’installe à l’intérieur du village, et finissons la soirée à la Sassa ( http://www.castalibre.com/lasassa/) le restaurant terrasse, au dessus de notre B&B… en même temps, le soleil se couchait sur l’horizon, c’était une merveille.

Vendredi 28 mai 2021: Nonza—->Patrimonio

Nous approchons de la fin de notre voyage en Corse, encore quelques jours et nous allons devoir quitter à contrecœur l’île de beauté.

Nous sommes encore au cap Corse, désormais sur la côte ouest. Nous allons quitter Nonza et son piton rocheux, longer la côte et rejoindre Patrimonio, terre de vignes. Après être arrivé un peu en avance sur le lieu de notre B&B et s’être installés, nous partons nous promener dans les environs. On se balade dans les environs, au cœur des vignes. Rien que des chemins, des sentiers où ne croiserons personne, 8 km sous la chaleur Corse qui ne nous aura pas quittée pendant tout notre séjour.

L’après-midi nous nous rendons en vélo à Saint-Florent, joli village sur la côte ouest de la base du cap Corse. Nous ne sommes pas très loin de San Fiurenzu comme on dit en Corse. Le village est principalement un port de plaisance où il fait bon flâner. Nous pensions qu’il était un peu plus pittoresque, mais à notre goût, il parait un peu trop touristique. On en profite tout de même pour se désaltérer avant d’aller explorer les environs en vélo.

Le retour à Patrimonio se fera par une route toute neuve, une piste cyclable moderne, bien séparée de la route utilisée par les voitures. Petit resto typiquement corse le soir, tout près de notre chambre. Demain direction Bastia, d’où partira notre bateau en direction de Nice.

Samedi 29 mai 2021: Patrimonio—->Bastia

Dernier parcours en Corse, nous nous dirigeons aujourd’hui vers la préfecture de la Corse du Nord, Bastia. Avant de prendre le bateau pour Nice, nous en profiterons pour visiter la vieille ville, jolie petite cité de bord de mer, avec sa citadelle vieille de plusieurs siècles, dotée de remparts. Le palais des gouverneurs abrite le musée de Bastia qui retrace l’histoire de la ville. On vous recommande la promenade sur la digue face à la ville, la vue est jolie.

Départ demain pour le continent, nous en profiterons encore pour visiter quelques jolis villages de Alpes Maritimes, le Var, les Hautes-Alpes. Ceci sera une autre histoire raconté dans un autre article.

Suite

Laisser un commentaire