Louisbourg…éternel combat entre Français et Anglais!!…6 septembre 2013

Louisbourg…éternel combat entre Français et Anglais!!…6 septembre 2013

8 septembre 2013 0 Par Denis

Louisbourg, Nova scotia, mon coup de coeur…

Ce n’est pas si souvent que je prends la plume, ou le clavier (soyons à la page tout de même) mais il fallait ABSOLUMENT que je vous parle de mon coup de cœur lors de ce magnifique périple dans ces provinces  atlantiques canadiennes pour la Forteresse de Louisbourg dans la province de Nova Scotia, Canada.

IMG_7654

Le Phare de Louisbourg

Tout d’abord, partis à la chasse d’un énième « Lighthouse », nous apercevons de l’autre côté de la baie un drôle de port, fermé par de grands murs et une porte d’entrée jaune, comme un Arc de Triomphe. Derrière semblait se tenir un village d’un autre temps surmonté d’une forteresse militaire. Bon sang, mais c’est bien sur: nous y sommes, ce doit être Louisbourg. Après avoir mitraillé le phare sous toutes ses coutures, nous remontons vite dans notre auto pour contourner la baie, avides de voir de plus près l’un des monuments historiques les plus importants du Canada.

IMG_7670

Arrivée dans le site historique de Louisbourg

Le site est tellement étendu que c’est une navette qui nous y amène. À la descente du bus, le dépaysement est total: un colon charentais du XIIIe siècle nous accueille dans sa demeure pour nous présenter son épouse la mère Descotes, aubergiste de son état, un brin tenancière à mon humble avis… Remariée pour la troisième fois, c’est la première cougar de l’histoire puisqu’elle a 38ans de plus que son mari en date…Tout ça nous est narré avec le français du coin (l’acadien) qui ne doit pas être très éloigné de celui de l’époque, et en costume s’il vous plaît!

IMG_7661

Nous prenons congé de ces braves gens, l’entrée de la ville n’est plus très loin. Elle s’opère par un bastion où il fallait biensûr montrer patte blanche, les anglais n’étant pas très loin. Et là, c’est fascinant: tout y est. Des rues, des entrepôts, des écuries, des auberges, un fournil qui cuit du pain dans le four et que l’on peut acheter, et surtout des demeures bourgeoises reconstituées entièrement, la ville ayant été brûlée par les anglais lors de sa prise en 1758.

IMG_7703 2

Les personnages historiques

Tous les personnages y sont représentés, du moine-curé aux soldats qui gardent la forteresse, en passant par les notables et leurs épouses. Chaque figurant est investi de son personnage, et vous raconte son histoire, qu’il est un brigand nommé Jean Sebastien Duguay dit « La Furie »originaire de l’Aigle en Normandie, qu’il a fait de la prison et qu’il s’est ensuite embarqué à Rochefort pour le Nouveau Monde enrôlé comme soldat. Des recherches ont été faites au Canada mais aussi en France pour retrouver les traces de ces gens et tout est véridique!

IMG_7705

En conclusion…

C’est un travail colossal qui a été effectué sur ce site, d’abord les fouilles pour retrouver les fondations des bâtiments pour ensuite les reconstruire à l’identique selon des gravures et des descriptions de l’époque. Et le chantier continue, par la seule bonne volonté d’une association de bénévoles qui œuvrent sans relâche depuis de nombreuses années pour aboutir à ce résultat incroyable. Moi je dis bravo, je reconnais la ténacité des quelques communautés acadiennes, ou micmacs d’ailleurs, de continuer à transmettre le souvenir aux générations futures par la sauvegarde de la langue et de l’histoire tragique de leurs ancêtres.

Nathalie